Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Concilier transport aérien et impératifs environnementaux : Airbus l’a fait

Concilier transport aérien et impératifs environnementaux : Airbus l’a fait

par François Turenne

N’en déplaise à Greenpeace ou à Sandrine Rousseau, la machine nous permettra de maintenir nos modes de vie tout en ayant une approche plus respectueuse de l’environnement. Le constructeur aéronautique Airbus vient d’en faire la preuve en livrant ses premiers A220 à Air-France. Ces nouveaux avions étaient attendus avec impatience. En effet, ils sont 20% moins gourmands en carburant qu’un avion traditionnel, et émettent donc moins de gaz à effet de serre. Ils sont, par ailleurs, 30% plus silencieux que leurs concurrents. Ce nouveau modèle s’inscrit parfaitement dans les nouveaux standards environnementaux. L’A220 est l’ancien CSeries du constructeur canadien Bombardier, racheté par Airbus.

L’avionneur français, en partenariat avec Safran, a de nombreux projets encore plus économes en carburant dans ses cartons. Il planche sur un programme de moteur utilisant des biocarburants, sur des moteurs hybrides et des moteurs à hydrogène. La faisabilité à court-moyen terme de ces projets est très élevée et Airbus dispose, sur ce point, d’une longueur d’avance sur son principal concurrent Boeing qui n’a pas su faire les investissements nécessaires.

La réussite d’Airbus est un formidable pied de nez à tous les écologistes radicaux qui promeuvent la décroissance ou la destruction de notre économie au motif de respecter l’environnement. Pourvu que les hurluberlus écolos ne viennent pas enrayer le progrès.

You may also like

1 commenter

Yves Egal 1 octobre 2021 - 7:45

Concilier transport aérien et impératifs environnementaux : Airbus l’a fait
Bien d’accord avec vous, mais pourquoi Airbus ne développe-y-il pas des turbopropulseurs, qui sont encore moins consommateurs de carburant ?

Répondre

Laissez un commentaire