Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » C’est la France qui a inventé le libéralisme économique

C’est la France qui a inventé le libéralisme économique

par
448 vues

La France serait mère du libéralisme politique, mais non du libéralisme économique, lequel, entend-on souvent, serait essentiellement d’origine anglo-saxonne ou autrichienne. C’est cette tradition française, remontant au siècle des Lumières et à la Révolution, qui justifierait aujourd’hui encore la méfiance caractérisée de nos politiques à l’égard du marché et du libre-échange. Or, dans l’un des chapitres de son livre La France en héritage (Paris, Éditions du Toucan – L’Artilleur, 2022), paru le 25 octobre dernier, le journaliste André Larané rappelle opportunément que c’est la France qui a théorisé en premier le libéralisme économique, avant même Adam Smith, en qui l’on voit d’ordinaire son fondateur. S’il nous paraît inexact de faire de Montchrestien (1575-1621) un précurseur du libéralisme économique, comme l’auteur le suggère – il fut en vérité  plutôt un précurseur du mercantilisme colbertien -, on peut en revanche saluer le rappel de certains faits marquants. C’est ainsi l’anti-colbertiste Pierre Le Pesant de Boisguilbert (1646-1714) qui posa sans doute le premier plusieurs des fondements intellectuels de la pensée libérale en économie : ainsi l’idée qu’il faut circonscrire la place de l’État, dont les excès de réglementation et de fiscalité pénalisent la production d’un pays ; l’idée que les situations monopolistiques sont nuisibles et que la libre concurrence et la liberté des prix doivent être encouragées ; enfin l’idée qu’il n’existe pas d’antagonisme fondamental entre mise en concurrence des talents particuliers et recherche de l’intérêt général.

C’est aussi bien sûr grâce aux physiocrates et à leur chef de file, François Quesnay (1694-1774), que la France mérite d’être considérée comme le berceau du libéralisme économique, au moins autant sinon plus que l’Écosse : ce sont en effet eux qui ont plaidé les premiers, dans L’Encyclopédie, la cause de la liberté du commerce des grains. Ce premier libéralisme économique – qui se révèle parfois étonnamment moderne et visionnaire, notamment chez Boisguilbert – sera ensuite repris et parachevé par Turgot, Jean-Baptiste Say, Tocqueville et Frédéric Bastiat (lequel annonce l’école autrichienne incarnée par Mises et Hayek), auteurs qui furent parfois au XXe siècle davantage étudiés outre-Atlantique que dans leur propre pays d’origine, alors largement marqué par la culture marxiste et social-étatiste.

Vous pouvez aussi aimer

6 commentaires

Obeguyx 15 novembre 2022 - 7:25

Encore une invention française !!! Je n’arrive pas à croire que nous soyons devenus aussi « cons » pour ne plus rien inventer aujourd’hui, à part des niaiseries sans utilités. Lorsqu’on fait référence à l’Histoire, c’est pour mieux construire notre présent et l’avenir. Alors je me demande à quoi peut servir cet article, nous qui nous évertuons à tout déconstruire. Je dois être trop « vieux » et bientôt bon à euthanasier … heureusement ce n’est pas une invention française …

Répondre
Jonathan Rien 15 novembre 2022 - 8:31

Et pourquoi l’Abbé Bonnot de Condillac (Le Commerce et le gouvernement considérés relativement l’un à l’autre) est-il systématiquement ignoré au profit d’Adam Smith (La Richesse des Nations) alors qu’ils ont publié leur chef d’oeuvre respectif la même année, càd. 1776, qui est aussi celle de la Révolution Américaine (quelle configuration astrale !) ?

Répondre
JR 15 novembre 2022 - 9:52

Bonjour, c’est aussi la France qui a inventé les malus à 50 000 € au 1 er janvier 2023.
Merci. Bien à vous

Répondre
Astérix 15 novembre 2022 - 2:30

La France est en pleine démolition. Nous ne sommes capables d’inventer que des taxes, des prélèvements, des normes et règlementation imbéciles. Où est passé le libéralisme qui pourtant nous sauverait ??
M. Macron et nos gouvernants ont continué à tuer la France.
Jamais nous n’avions atteint un tel seuil de paralysie !
Tout s’écroule, c’est une catastrophe.

Répondre
Astérix 15 novembre 2022 - 2:43

Ah, j’oubliais, c’est la France qui a inventé la TVA ! quand je vous disais que l’on ne sait que favoriser le secteur public ! et tuer les entreprises qui supportent toute la charge. Une honte !

Répondre
Obeguyx 17 novembre 2022 - 8:35

Oui Astérix. TVA inventée par ………… un inspecteur des impôts ……. ça ne s’invente pas !!!! En plus pour services rendus, il fut nommé à l’Académie Française … rien que ça !!!! On est vraiment foutus !!!

Répondre

Laissez un commentaire