Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Avortements, suicides, divorces, homicides : la Russie de Poutine est beaucoup plus « décadente » que la France

Avortements, suicides, divorces, homicides : la Russie de Poutine est beaucoup plus « décadente » que la France

par
165 vues

Dans son discours du 30 septembre, Poutine s’en est pris à l’Occident « décadent », ce lieu de « satanisme ouvert ». Selon le Larousse, le mot « décadent » est synonyme de « déclin » et de « dégradation ». Il qualifie une société, une civilisation, qui perd de sa grandeur, qui va vers sa chute. Les propos de Poutine se veulent des arguments en faveur de la guerre qu’il mène en Ukraine et qui, du coup, se transforme en guerre contre cet Occident en déclin. Mais cela suppose que son pays, la Russie, soit un paradis civilisationnel, un Etat florissant sur tous les plans. Comparons la Russie avec la France, notre pays étant l’un des principaux représentants de cet Occident « décadent ».

D’abord, pour ce qui est du PIB/habitant (PPA), en France, on est à 50 728 dollars (51 285 euros) contre 32 803 dollars (33 163 euros) en Russie (2021). On a d’ailleurs pu voir que même le PPA de la Roumanie était plus élevé que celui de la Russie. Ensuite, il y a au moins deux fois plus de divorces en Russie qu’en France : 3,9/1 000 habitants contre 1,9 chaque année. Pire, la Russie est l’un des pays au monde où on a le plus recours à l’avortement avec 53,7/1 000 femmes en 2020, c’est trois fois plus qu’en France (16,9/1 000).

Enfin, dans le pays de Poutine, on s’y suicide 2,2 fois plus qu’en France : 21,60/100 000 personnes contre 9,65/100 000 en France (2020) et le taux d’homicides est de 1,35/100 000 habitants en France quand il est de 7,33 en Russie (2020), soit 5,4 fois plus élevé ! On sait que Poutine, comme les dictateurs en général, se soucie de la vérité et des réalités comme d’une guigne. Mais à ce point-là, c’est presque de l’art….

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Jonathan Rien 5 octobre 2022 - 8:17

Merci Monsieur Lecaussin pour cet article. Vous avez tapé dans le mille. En Occident, on n’a pas du tout idée de l’état avancé de déliquescence et de décrépitude de la société russe. Le cynisme fait office de morale. Vous auriez également pu évoquer la prostitution, les MST, la drogue, le militarisme, le racisme, la haine de l’autre, les prières de rue. Rien n’est véritablement sous contrôle au sens où tout est à l’envi sans retenue dans ce grand pays soi-disant conservateur voulant toujours montrer ad nauseam l’exemple à un Occident soi-disant satanique et dégénéré. Il y a tellement de choses à en dire. Mais qu’à cela ne tienne, il y aura un autre Poutine après Poutine. Ce sera une question de temps seulement. Le temps de se refaire une santé et une virginité. Entretemps, on va faire bébelle avec l’Occident, histoire de se faire plaindre et de faire croire que non-non nous les Russes on n’est pas comme Poutine. L’Ukraine aura probalement la victoire mais la guerre, c’est autre chose, et elle n’est pas gagnée pour autant. Prenez par exemple Saddam Hussein. Le Phoenix renaîtra de ses cendres, à moins qu’on ne l’écrase pour de bon.

Répondre
AlainD 5 octobre 2022 - 9:51

Poutine est largement aussi culotté qu’un certain Adolf H. lequel fustigeait aussi les dégénérés occidentaux pour leur culture et jugeait comme sous homme tout ce qui n’était pas bon aryen. C’est la dérive (je ne peux pas dire le propre) des dictateurs qui cachent, mentent ,ordonnent et même volent : Poutine a volé les avions loués à la Russie par des compagnies occidentales, volé des morceaux de territoires aux Ukrainiens et je crains que si l’Occident ne l’oblige à cesser il continue de réclamer la propriété d’autres pays. On l’entend parfaitement quand il parle de voler au secours de populations Russes qui l’appelleraient. Cet homme est un mégalomane.

Répondre

Laissez un commentaire