Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Anne Hidalgo à nouveau condamnée ! Elle accordait une subvention à une ONG qui alimente l’immigration clandestine en Méditerranée

Anne Hidalgo à nouveau condamnée ! Elle accordait une subvention à une ONG qui alimente l’immigration clandestine en Méditerranée

par
1 746 vues

Anne Hidalgo enchaîne les condamnations. La justice l’a récemment condamnée pour avoir refusé de fournir ses notes de frais astronomiques à un journaliste, et vendredi dernier, la Cour administrative d’appel de Paris a annulé une subvention de 100 000€ accordée en juillet 2019 par la maire PS à l’ONG controversée SOS Méditerranée, qui force le débarquement en Europe d’immigrés clandestins récupérés jusqu’au large de la Libye.

Depuis 2016, bien que déjà lourdement endettée, la municipalité socialiste octroyait cette subvention chaque année à l’ONG afin d’alimenter son combat politique extrémiste. Ce financement, en plus de la décoration de ses activistes, a provoqué des tensions avec les autorités italiennes, qui accusent l’ONG d’encourager le sordide trafic d’êtres humains à destination de l’Europe.

Les magistrats ont ainsi jugé que cette décision de la maire de Paris était de nature à prendre « parti dans un conflit ou un différend international de nature politique ou interférer dans la conduite de la politique extérieure de la France », ce qui est totalement interdit par une « collectivité territoriale », rappelle le tribunal.

De plus, « les responsables de l’association ont, aussi, publiquement critiqué, et déclaré vouloir contrecarrer par leur action les politiques définies et mises en œuvre par l’Union européenne et les États membres en matière d’immigration et d’asile », insistent les magistrats. Pour rappel, cette ONG avait également reçu des subventions des mairies de Bordeaux et Montpellier, qui n’avaient pas été annulées au  prétexte qu’une mairie peut financer des associations humanitaires. Il reste donc à espérer que la nouvelle décision judiciaire puisse enfin mettre un terme à ce scandale.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

5 commentaires

Véron 8 mars 2023 - 7:24

En quoi est-ce le rôle d’une municipalité ?
Hidalgo fait n’importe quoi avec nos impôts, comme d’autres d’ailleurs…

Répondre
Kolteur 11 mars 2023 - 9:50

Nous déplorons la lucidité des accusateurs et de ceux qui jugent. C’est leur propre histoire, que le gouvernement suprême donne aux accusateurs la chance qu’ils veulent pour les honnêtes gens. La liberté pour les justes et un travail honorable

Répondre
Almaviva 8 mars 2023 - 8:26

Cette personne ne mérite depuis longtemps plus, d’être Le maire de notre capitale !!

Répondre
Astérix 8 mars 2023 - 10:35

A. Hidalgo devrait être arrêtée pour détournement de fonds publics dont les contribuables font les frais sans que l’on leur demande leur avis !? Un véritable scandale. Et les parisiens ont cautionné en la réélisant deux fois Maire ?????
Pauvre ville de crétins !

Répondre
JR 9 mars 2023 - 9:33

Bonjour, il est inacceptable d’utiliser l’argent des contribuables pour financer des ONG. Merci. Bien à vous

Répondre