Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » 21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens

21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens

par Aymeric Belaud

Manque de moyens dans la police, dans la justice ; retards dans la vaccination ? Ce ne sont que des problèmes secondaires ! L’État français préfère plutôt dépenser 21 millions d’euros pour… apprendre aux enfants à faire du vélo à l’école… Une mesure essentielle pour Barbara Pompili, qui semble bien connaître les priorités des Français. Rappelons, au passage, que l’État n’a investi que 17 millions d’euros dans la recherche pour trouver un vaccin contre le Covid-19.

Encore un gaspillage donc. Mais surtout une preuve supplémentaire que nous vivons dans un État-nounou qui souhaite remplacer toutes les solidarités naturelles. L’État prend en charge l’individu dès la naissance, se substituant aux parents, pour en faire un bon citoyen écolo. Cette « rééducation » à grande échelle est malsaine et dangereuse. Elle vise à remplacer les individus libres et responsables par des moutons.

You may also like

5 commentaires

Charlot 7 mai 2021 - 7:22

21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens
A quand les cours pour apprendre à cuisiner le tofu ?

Répondre
zelectron 7 mai 2021 - 8:04

21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens
pour apprendre aux enfants à pédaler ?

Répondre
Dudufe 7 mai 2021 - 10:09

21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens
Au moins comme cela on peut être sûrs que nos enfants ne seront pas comme nos gouvernants; ils ne pédaleront pas dans la choucroute.

Répondre
pin suzie 8 mai 2021 - 8:08

21 millions d’euros pour que l’Etat fasse de vos enfants de bons cyclo-citoyens
Mon petit fils a appris devant son immeuble à 5 ans a faire du vélo qu’il faut laisser sur le balcon car pas de local à velo! Pas de piste cyclable pour aller à l’ecole ! L’apprentissage fait par père à 84% depuis 1 an et qui se lève à 05h00 chaque matin pour aller à l’usine sans tests sans vaccins ! On ne va pas crée des postes de fonctionnaires quand ces enfants de 6 ans n’ont personne pour les conduire au sport, à la musique … le mercredi et qu’ils sont jetés à 07h00 à la garderie comme chaque jour. Changeons le quotidien de ces enfants avec des mesures pour la qualité de leur vie et l’equité pour l’accès aux memes chance (loisirs, ecole, alimentation…)

Répondre
PhB 8 mai 2021 - 4:56

C’est pas ces 21 millions qui posent problème
Monsieur Belaud vous préféreriez que ces 21 millions aillent dans la Justice et la Police.
A l’échelle de la France ça n’amènera qu’une goutte d’eau. Même en augmentant drastiquement les effectifs policiers et celui des magistrats, ça ne servira à RIEN.
Le problème est dans le cœur du fruit qui est pourri. Ce sont les valeurs de la société qui partent en lambeaux.
Vous vous rendez compte? On caillasse les pompiers! Mais dans quel monde vit on?
On brûle des écoles maternelles et tout le monde s’en fiche complètement. Aucune mobilisation citoyenne de masse pour aller grossir les cortèges des quelques pompiers qui osent manifester.
C’est la cellule familiale qui a un problème!
L’économie qui pousse à consommer toujours plus oblige les deux parents à travailler au détriment de l’éducation de leurs progéniture. L’éducation c’est à la maison et pas ailleurs. L’école c’est pour l’Instruction et l’apprentissage de la vie en collectivité uniquement.
J’ai été élevé à l’éducation « coups de pieds au c…. » avec un père autoritaire mais très juste qui a su nous inculquer les bonnes valeurs en commençant par le respect des adultes. Ca ne nous a pas empêché de nous rebeller (adolescent j’ai connu Mai 68), mais il y avait des limites à ne pas franchir.
Celles-ci n’existent plus: à présent on tue pour un regard de travers!
Je n’ai pas de solution hélas, ce serait trop simple.
On se dirige droit vers une rébellion généralisée ou au moins vers un choix pour l’extrême droite.
Les Français sont des Veaux (pour paraphraser un grand homme). Ils n’ont que ce qu’ils méritent.

Répondre

Laissez un commentaire