Accueil » Mondialisation, un autre regard

Mondialisation, un autre regard

par Nicolas Lecaussin

Les livres sur la mondialisation s’assemblent et se ressemblent. En général ils critiquent les « ravages » de la mondialisation libérale. En voici un qui est au contraire un éloge de l’ouverture et des échanges économiques. Son auteur est Conseil en stratégie financière et d’entreprise. Il connaît donc très bien le monde des PME.

Nicolas de Germay n’est pas un théoricien, mais un praticien qui donne nombreux exemples français et étrangers. Il dénonce les tentations protectionnistes des politiques et les clichés tels la destruction d’emplois en France à cause des investissements à l’étranger.

Il faudrait comprendre une fois pour toutes que ce sont les entreprises qui créent des richesses et non pas les Etats. En leur donnant la liberté d’investir, de créer et d’innover, on facilite l’intégration dans la mondialisation. Mais cette réalité peut-elle être admise par la classe politique qui a pris la fâcheuse habitude de croire que l’économie doit être dirigée par l’Etat, et qui en tire argument pour gonfler son pouvoir ? C’est la question qu’on pourrait se poser surtout en France. Toutefois, l’espoir est là : avec la mondialisation les pays émergents et en développement vont nous obliger à une adaptation permanente.

You may also like

Laissez un commentaire