Accueil » Projet de loi droit du travail :

Projet de loi droit du travail :

par Nicolas Lecaussin

Les 35 heures ont terriblement alourdi l’économie française et affecté durablement la compétitivité de nos entreprises. Cette réforme de Martine Aubry restera dans l’histoire politique et économique de la France comme le symbole de l’échec du socialisme. Pourtant, l’ancienne ministre du Travail persiste dans son erreur.

Dans certains pays, il arrive que des politiques, anciens ministres ou premiers-ministres, regrettent certaines mesures adoptées pendant qu’ils étaient en poste et même s’excusent pour avoir pris une mauvaise décision. Certains démissionnent. Cela arrive assez souvent au Royaume-Uni, en Allemagne ou bien dans la plupart des pays nordiques. Ce n’est pas le cas en France. Au contraire. L’ancienne ministre du Travail, Martine Aubry, en constitue un exemple éloquent.

Dans une Tribune publiée par le quotidien Le Monde (25 février), l’ancienne ministre s’en prend à la (timide) réforme du droit du travail proposée par le gouvernement qui ne serait pas « sociale » et encore moins une réforme de « gauche ». Il est incroyable de voir avec quelle insolence Mme Aubry fait l’impasse sur la catastrophe économique qu’elle a provoquée avec ses 35 heures. Au lieu de s’excuser pour avoir pris cette mesure, elle ose critiquer une réforme qui tente de réparer tant bien que mal ce qu’elle a détruit. Tout le monde est d’accord maintenant avec le fait que les 35 heures ont alourdi terriblement l’économie française en affectant durablement la compétitivité de nos entreprises. Non seulement elles n’ont pas créé les emplois escomptés, mais le chômage n’a cessé d’augmenter. Et, comme Le reconnaît aussi la Cour des Comptes, les 35 heures ont aussi aggravé la situation financière des hôpitaux publics.

Pour être précis, en reprenant les calculs de Croissance plus, les 35 heures ont attribué 4 heures de congés payés aux salariés par semaine. Avec 47 semaines de travail par an, les 35 heures ont généré 188 heures de congés payés, l’équivalent de 5.4 semaines. Un coût que les entreprises ont été obligées d’assumer ! Et par rapport au PIB, ce taux d’inactivité a représenté un coût d’environ 114 mds d’euros.

Les 35 heures ne sont pas les seules raisons du recul de l’économie française mais elles y ont contribué de manière décisive. Mme Aubry devrait demander pardon.

You may also like

5 commentaires

HUGUEL 1 mars 2016 - 4:55

Ecervelée et irresponsable
Comme elle est sortie de l'école nationale des ânes
ne nous étonnons pas qu'elle plane et qu'elle se moque des réalités du terrain car avec un peu de jugeote elle n'aurait pas été à l'origine de cette loi imbécile….

Répondre
JLBCS 1 mars 2016 - 6:28

Erreurs majeures de nos présidents
François Mitterrand lorsqu'il décrète la retraite à 60 ans: une vision à court terme dont on paye les conséquences pour les retraites, aujourd'hui et encore plus demain.
Jacques Chirac lorsqu'il supprime le service militaire et la discipline qu'il impose. Résultat les jeunes désœuvrés font le djihad.

Répondre
canyvette 1 mars 2016 - 6:36

35 heures
en plus de la loi, elle est partie de suite sans mesures concrètes et s'est retirée à Lille pour la mairie

Répondre
sterf1655 1 mars 2016 - 6:37

manipulation des politique
atendez avant de gueller vous ne savait pas ce que veux mettre le gouvernement dans la loi si vous vous radicalisez contre ce gouvernement les jeunes vous étes manipulez comme les agriculteurs contre le gouvernement manipulé par le front nationnal et tous ces extrémistes d et surtout la droite revanchards qui ne comprends toujours pas que ce n'est pas elle qui a été élu en 2012 ne vous laissez pas manipulé par les oposants ou les médiats par exemple 12 heure par jours ce n'est pas vrai c'est si les syndicats le veulent et pour certain
vous connaissez un pays oi l'aide aux étudiants est si important allez en angleterre si vous avez
des parents qui ont les mpoyens vous pouvez en France faire des études de medecine n'écopurez pas tous ces reationnaires vous vous faites manipulez prouvez que vous avez des couilles et que vos patrents vous vous en débarassez

Répondre
I-Cube 1 mars 2016 - 7:19

Ah non !
Les 35 heures ont su créer des millions d'emplois, quoiqu'on en dise, mais … à l'étranger !

Ils nous bénissent encore quand ils démarchaient les entreprises en venant de Belgique, d'Allemagne, de Pologne et d'ailleurs encore, alors que nos patrons de PME perdaient leur temps à négocier leurs accords locaux : Une vraie rigolade !
=> Il n'y avait même plus personne pour faire des devis…

Bien à vous !

I-Cube

Répondre

Laissez un commentaire