Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Un député veut étatiser les transactions agricoles

Un député veut étatiser les transactions agricoles

lundi 22 février 2021, par Aymeric Belaud

Le député LREM des Hautes-Pyrénées Jean-Bernard Sempastous a déposé une proposition de loi visant à mettre en place un système de régulation de l’accès aux terres agricoles. Dans l’optique d’encourager les reprises d’exploitation, l’élu souhaite renforcer les prérogatives des SAFER (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural) et permettre aux préfets d’autoriser ou non la transaction au-delà d’un certain seuil.

L’agriculture française ne va dans doute pas assez mal qu’un député veuille ainsi contribuer davantage à sa destruction. Sous couvert de bonnes intentions, la liberté des agriculteurs sera encore réduite et les échanges librement consentis seront diminués. La SAFER n’est pas la solution mais bien le problème. Elle a fait plus de victimes que de bénéficiaires. Elle empêche déjà les ventes qui ne lui plaisent pas : quel sera son nouveau rôle avec cette loi ? Et en quoi le préfet peut être compétent en matière de transactions agricoles ? Cette proposition de loi ne vise qu’à accroître l’emprise de l’État, peu importe le secteur et le prétexte.

Ce n’est pas en étatisant les transactions que l’on encouragera les jeunes à reprendre des exploitations agricoles, mais en supprimant les droits de succession, et en libérant les agriculteurs du joug administratif.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Un-depute-veut-etatiser-les-transactions-agricoles

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière