Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Des auteurs féministes et racialistes veulent (ré)éduquer les enfants

Des auteurs féministes et racialistes veulent (ré)éduquer les enfants

vendredi 23 avril 2021, par Nicolas Lecaussin

Votre fille (ou petite-fille) aime jouer à la poupée et les histoires de Cendrillon et de Blanche Neige ? Votre fils (ou petit-fils) adore jouer aux voitures, aux petits soldats et les histoires de chevaliers sans peur et sans reproche ? Ce n’est pas bien. Selon plusieurs auteurs présentés dans un article du Parisien, il s’agit de stéréotypes qu’il faut « déconstruire ». Leurs albums et leurs livres revisitent les histoires, les « adaptent » afin d’effacer les « clichés sexistes ». La fameuse « Roule galette ! » devient « Roule Ginette » ou l’histoire d’une femme qui veut s’émanciper et arrive dans une maison de femmes libres au bord de l’eau. Rien à voir avec la galette qui finit dans les crocs du renard…

« Ma maman est bizarre » (sic), « Mes deux mamans » ou « La révolte des cocottes » veulent « faire découvrir » aux enfants – dès leur plus jeune âge ! – un autre monde que celui « stéréotypé » dans lequel ils grandissent…d’habitude. D’autres album et livres, comme « Corps de fille » ou « Princesse Kevin » vont encore plus loin pour « expliquer » aux enfants que le genre est une notion dépassée et qu’ils ne doivent pas se « soucier du regard des autres ». Enfin, une « autre » version de Cendrillon est programmée pour la fin de cette année… Charles Perrault et les frères Grimm doivent se retourner dans leur tombe…

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Des-auteurs-feministes-et-racialistes-veulent-re-eduquer-les-enfants

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière