Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Attaque d’une école de filles en Afghanistan : les islamistes tuent et les (...)

Attaque d’une école de filles en Afghanistan : les islamistes tuent et les féministes se taisent

mercredi 12 mai 2021, par Adélaïde Motte

La France est le pays des machistes, de l’écriture genrée, des « féminicides », de l’inégalité salariale et du plafond de verre. Certes, tout n’est pas parfait. Mais au moins, les fillettes peuvent aller à l’école et en revenir vivantes. Ce n’est pas le cas en Afghanistan, où un attentat islamique a fait 80 morts et plus de 150 blessés. L’attentat visait une école mixte, où les filles ne vont pas en cours en même temps que les garçons. L’attentat a donc été programmé pour tuer le plus de fillettes possible.

Pour les islamistes, les filles doivent être voilées et ignorantes. Toute tentative de sortir de cette condition se soldera par un meurtre. Une fois encore, les féministes ont manqué une bonne occasion de s’émouvoir. Mais les islamistes sont peut-être plus coriaces que leurs adversaires habituels.

Tant que le féminisme ne saura pas nommer ses ennemis, il y a peu de chance qu’il devienne un courant crédible. Tant que les féministes refuseront de nommer les cultures et religions qui rabaissent les femmes, leur combat sera stérile et peu efficace, et les meurtres, viols et agressions sexuelles ne sauraient être durablement endigués.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Attaque-d-une-ecole-de-filles-en-Afghanistan-les-islamistes-tuent-et-les-feministes-se-taisent

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière