Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > Chahinez, tuée à Mérignac pour avoir voulu vivre comme une Française. Les (...)

Chahinez, tuée à Mérignac pour avoir voulu vivre comme une Française. Les féministes silencieuses

vendredi 7 mai 2021, par Adélaïde Motte

Le 39e « féminicide » de l’année défraie la chronique : les voisins se succèdent devant la maison de Chahinez, brûlée vive par son mari franco-algérien. Certains soufflent que cette femme de 31 ans “n’était pas très libre”. Elle voulait porter des jeans, vivre comme une Française. Malheureusement pour elle, son mari voulait une Algérienne, vivant comme en Algérie.

La classe politique s’alarme évidemment de ce drame. Le mari, déjà condamné pour violences conjugales, n’aurait jamais dû pouvoir s’approcher de nouveau de son épouse qui avait porté plainte contre lui à la mi-mars. Mais pourquoi les raisons de ce crime ne sont-elles pas plus expliquées ? Pourquoi la violence que peuvent subir les femmes voilées en France est-elle tue ? Pourquoi les féministes, à part celles du collectif Nemesis, sont-elles si peu enclines à critiquer la condition féminine dans les pays arabes ? Le combat pour les femmes, aujourd’hui, n’est pas dans la réécriture de contes pour enfants, mais plutôt dans le harcèlement et la violence que certains leur font subir afin qu’elles portent le voile… contre leur gré.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/Chahinez-tuee-a-Merignac-pour-avoir-voulu-vivre-comme-une-Francaise-Les-feministes-silencieuses

Messages

  • Ce n’est pas un fait divers, mais la démonstration que sur un même territoire ne peuvent cohabiter deux manières de vivre, pour ne pas dire deux civilisations. En Algérie l’homme est le maître, en France c’est -du moins affichée - l’égalité des sexes. Une algérienne mariée à un algérien coure des risques si elle veut vivre en France comme une française. Il y a des réalités qui de temps à autre saute à la figure et laissent hébété

  • polygamie, violence envers les femmes, vengeance légale, obéissance à la religion musulmane sous peine de mort, mariages forcés, refus de tout ce qui n’est pas hallal, par exemple une voiture : il vaut mieux utiliser un chameau et j’en passe !

  • Encore une nouvelle fois démontré, l’islam rigoriste est incompatible avec notre civilisation européenne et judéo-chrétienne.

  • Bizarre en effet que les mouvements "féministes" n’aient pas organisé une marche blanche, une manif, une pétition, ou que sais-je encore, suite à cet horrible meurtre. Sans doute parce que ce serait considéré comme "islamophobe" de le faire ? Les peurs gouvernent bien des attitudes, et non plus le courage... Si on veut promouvoir les femmes, il faut le faire en toutes circonstances, pas en choisissant soigneusement selon les cas !

  • Il faut alerter toutes nos jeunes filles françaises : surtout n’épousez jamais un musulman’ fuyez les comme la peste, il est préférable de rester célibataire !

  • Oui, les féministes se sont tues, le coupable étant algérien. Voilà pourquoi je vis heureux au Portugal.

  • La responsabilité de la justice semble lourde dans cette affaire tant les précautions qu’elle a prises pour assurer l’éloignement de l’assassin multi-récidiviste d’agressions sur sa femme paraissent dérisoires. Pas de périmètre de sécurité, pas de confiscation de l’arme qu’on savait détenue par ce mari dangereux, pas d’arrestation lors des pointages au contrôle judiciaire pourtant non intégralement respecté, pas de téléphone d’alarme, pas de protection alors que la police ne parvient pas à retrouver la piste de celui qui n’était encore qu’un agresseur. On n’est pas loin d’un carton plein de tout ce qu’il ne faut pas faire.

    Manifestement tout le monde n’a pas encore compris Place Vendôme et place Beauvau qu’une femme battue, cela se protège, cela se surveille et qu’en cas de récidive la réaction doit être totale et immédiate. Sur les 1000 bracelets de sécurité qu’on a enfin réussi à se procurer, moins de 100 sont présentement utilisés, on les fait vieillir pur qu’ils prennent de la valeur ? 39 femmes tuées par leurs conjoints depuis le début de l’année. La France peut vraiment être fière, mais ses citoyens sont tristes !

  • Dans la chaîne police-justice qui n’a pas fait son travail ?Probablement toute la chaîne...
    Certes il est infiniment plus facile et plus rentable de verbaliser un automobiliste qui roule à 90km/h au lieu de 80.

  • Dans la France d’avant l’obscurantisme idéologique gauchiste de la fin des années 6O...devenu religion d’état à partir de 1981...quand on émigrait dans notre pays, c’était pour travailler, donner un meilleur avenir à nos enfants, une culture...quitter le joug social imposé par une religion d’Etat, mal comprise et outil de soumission....et s’intégrer au peuple français...

    Et cela a fonctionné pendant un certain temps...nombre d’entre eux ont pu accéder à cette liberté, avec beaucoup d’effort...mais les parents étaient fiers de leur réussite.

    Mais la Politique et les arrivistes qu’elle contamine, est toxique...les gens bien dans leur peau ...-qu’elle qu’en soit la couleur - c’est difficile à dominer et à convaincre de voter pour le Grand Démagogue qui promet le bonheur gratuit et subventionné....

    Petit à petit des associations faussement bienveillantes du style "Touche pas à mon pote’ née en 1984 ont insinué un doute sur un possible racisme, chez les jeunes, tant dans le milieu du sport, que dans le milieu universitaire...le résultat de cette politique malsaine ...on le voit aujourd’hui...
    Tout ce que l’on fuyait à l’époque des pays où sévissait une dictature sociale notamment envers les femmes...on le retrouve en France...Les femmes qui quittaient le voile en arrivant à Marseille...terminé...Retrouver l’expression de sa féminité...terminé....
    .
    Pour les féministes de pacotille qui ont le droit de s’exprimer, elles, il est plus simple de sacrifier Blanche Neige, que de dénoncer les ’Féminicides ’ commis envers toutes les femmes....

  • Un élément indispensable pour corriger les défaillances de la Justice en France c’est de créer un nombre suffisant de places de prison pour incarcérer tous les délinquants condamnés à des peines de prison. Ces places doivent être organisées de façon à mettre les délinquants à l’abri de la contamination par des truands confirmés. Ces places doivent doivent être suffisamment peu confortables pour décourager les punis de récidiver (pas de télévision, pas d’internet, eau froide, censure des lettres et courriers, publications lues etc...).

  • Et même pas un politicard gaucho pour crier que c’est un coup de l’extremeDroite .!
    Continuons le regroupement familial , continuons a acceuillir sans exiger le respect des lois des étrangers qui vivent sur notre sol selon leurs coutumes .....quels sont les collabos qui font les lois permissives ?????

  • Sur les hauteurs d’un col surplombant Grenade d’où l’Alhambra se dessinait majestueusement, Boadbil, le dernier sultan de Grenade, dans un instant de dépressive mélancolie, il se mit à pleurer. Le surprenant en larmes, sa mère s’exclama sur un ton de reproches : " Pleure comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme ’’…
    L’inversion est en cours, la France et les pays européens vont bientôt " Pleurer comme des femmes faute de ne s’être conduits comme des hommes"…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière