Accueil » Royaume-Uni : le chômage continue à baisser

Royaume-Uni : le chômage continue à baisser

par Adélaïde Motte

Au Royaume-Uni, les travailleurs voient la vie en rose : le taux de chômage était de seulement 3,8% en février 2022, et même de 2,8% pour les plus de 25 ans. Il restait néanmoins élevé pour les moins de 25 ans à 11,8%.

En baisse constante depuis 2017, le chômage britannique avait cependant commencé à augmenter à partir de septembre 2020 pour atteindre un pic à 5,2% en fin d’année 2020. Puis il est redescendu pour retrouver aujourd’hui son niveau d’avant-crise. Le Royaume-Uni affiche depuis fin 2021 un taux de chômage inférieur à celui de la zone Euro, prouvant ainsi à l’Union européenne que le Brexit n’était pas nécessairement la mort de l’emploi britannique.

Les dirigeants d’entreprises, eux, affichent un nombre d’emplois vacants jamais vu depuis 46 ans. En décembre, les licenciements étaient à leur plus bas niveau depuis 2006. Il faut dire que, suite au Brexit, certaines entreprises importantes comme Shell ou Unilever déplacent leur siège au Royaume-Uni pour se libérer des normes européennes environnementales et profiter d’une baisse de la fiscalité.

Cette situation profite aux jeunes actifs dotés d’un bon diplôme. Ils peuvent prétendre à d’excellentes rémunérations, à des horaires flexibles, voire à du temps de travail allégé tant les entreprises ont besoin de main d’œuvre. Par exemple, le secteur bancaire a embauché plus de 62 000 personnes en 2021, soit une augmentation de 129 % par rapport à l’année précédente, et de 85 % par rapport à la moyenne des embauches entre 2017 et 2020. Les professionnels du secteur pensent que la croissance devrait se poursuivre en 2022. Mais il n’y a pas que la City qui recrute. L’hôtellerie et la restauration, les transports, la santé, l’immobilier, l’industrie… cherchent également du personnel en nombre. Le pays attire toujours, y compris les Français. En fin d’année dernière, ils étaient plus de 200 000 à avoir fait leur demande de résident permanent.

You may also like

1 commenter

Obeguyx 16 avril 2022 - 9:09

Je croyais que le Brexit allait les « foudroyer » économiquement ?

Répondre

Laissez un commentaire