Accueil » Ron DeSantis pourrait-il remplacer Trump en 2024 ?

Ron DeSantis pourrait-il remplacer Trump en 2024 ?

par Aymeric Belaud
prop_4_pendules.png

Favori pour sa réélection en novembre prochain au poste de gouverneur de Floride, Ron DeSantis est le nouvel espoir de la droite américaine. Avocat de formation, descendant d’Italiens, le gouverneur de 43 ans a des ambitions pour 2024 et la présidentielle américaine. Il faut dire que sa politique menée en Floride est une réussite et qu’il plaît à l’électorat de la droite US. A la fois libéral et conservateur, il s’est illustré pendant la période covid où la Floride est l’État américain qui a laissé le plus de liberté à ses habitants en refusant notamment le confinement. Le bilan sanitaire de cet État est, sans restrictions et avec une population plutôt âgée, dans la moyenne des autres, ni le pire ni le meilleur.

Outre la politique sanitaire, DeSantis se démarque par sa politique économique. En effet, la Floride est l’un des États les plus florissants économiquement. Cela attire d’ailleurs, comme au Texas, bon nombre d’habitants qui fuient les “paradis” progressistes comme la Californie. L’élu républicain défraie également la chronique pour ses prises de position conservatrices avec la loi “Don’t say gay” qui vise à limiter l’entrisme de l’idéologie LGBT dans les écoles primaires afin que les enfants se concentrent sur les savoirs élémentaires. Défenseur de la liberté d’expression et du fédéralisme, Ron DeSantis affirme avoir fait de la Floride « l’État le plus libre des Etats-Unis”.

Donald Trump, qui a un bilan économique et géopolitique plutôt positif, a perdu non pas à cause de sa politique, mais de sa manière d’être et de ses outrances, que les médias ne se sont pas privés de monter en épingle. DeSantis est plus posé, réfléchi, et semble être une alternative idéale pour le Parti républicain. Il serait en bonne position pour battre le candidat démocrate, en particulier si ce dernier est Joe Biden ou Kamala Harris. Si une candidature de Trump en 2024 devrait ravir ses plus fervents supporters, elle pourrait rebuter une grande partie des Américains qui veulent tourner la page. Avec une récente levée de fond de 100 millions de dollars, DeSantis se prépare à une primaire républicaine haletante.

You may also like

3 commentaires

Trillaud 16 juillet 2022 - 10:12

Pas de Ron De Santis à l’horizon chez les LR .
Puisent-ils se bouger un peu et songer à un programme , qui satisfera leurs électeurs et une majorité de français ….

Répondre
Obeguyx 16 juillet 2022 - 5:22

L’immobilisme est le propre, l’ADN des LR. Les LR sont morts et bientôt enterrés et je trouve ça plutôt bien. Comme avec le PS, fini les tripatouillages en tout genre et les accords « secrets » (de polichinelle). Le peuple a soulevé une paupière. Il n’est pas tout à fait réveillé, mais ça frémit. Pour les US, je souhaite simplement qu’ils restent unis et que tout ne se disloque pas.

Répondre
Emile 18 juillet 2022 - 3:48

Et l edile,de Cannes , il peche par exces ou par defaut 🧐?

Répondre

Laissez un commentaire