Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Pour le pouvoir chinois, la réalisatrice Chloé Zhao n’existe plus

Pour le pouvoir chinois, la réalisatrice Chloé Zhao n’existe plus

par Adélaïde Motte

On se croirait revenu à l’époque stalinienne, où les opposants politiques étaient effacés des photos. Alors que les Chinois se réjouissaient de l’Oscar du meilleur film remporté par la sino-américaine Zhao pour le film Nomadland, le gouvernement chinois a effacé tous les posts de félicitations sur les réseaux sociaux et tous les articles mentionnant la réalisatrice.

La Chine avait pourtant félicité Chloé Zhao pour sa récompense aux Golden Globes, fin février. Mais entre-temps ses critiques du gouvernement chinois, faites en 2013 auprès de Filmmaker Magazine, ont refait surface. La Chine mène donc un travail de censure acharnée contre cet Oscar embarrassant. Sur Weibo et Wechat, les réseaux sociaux chinois autorisés, les posts d’internautes et celui du consulat américain ont été supprimés. Bien sûr, les journaux chinois ne mentionne pas l’information, alors que Chloé Zhao est la première chinoise à être récompensée par un Oscar.

Paradoxalement, l’attitude du gouvernement chinois confirme les dires de Chloé Zhao, qui déclarait au Filmmaker Magazine, que “le mensonge était partout” en Chine.

You may also like

Laissez un commentaire