Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Oliver Véran sort 1,7 milliard d’euros de son chapeau pour l’Assurance maladie

Oliver Véran sort 1,7 milliard d’euros de son chapeau pour l’Assurance maladie

par Romain Delisle

Alors que le Sénat a démarré l’examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2022, le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, a annoncé une rallonge de 1,7 Md€ pour l’Assurance maladie en 2021. Pour rappel, le budget de la sécurité sociale, de plus de 500 Mds€, table sur un déficit de 21,6 Mds€.
La majorité sénatoriale a déploré l’absence de stratégie de retour à l’équilibre des comptes sociaux et singulièrement de la branche maladie, dont l’objectif national de dépenses d’assurances maladie (ONDAM) a été relevé de 0,5 Md€. En l’état, le Sénat refuse d’approuver un budget dont la trajectoire financière pluriannuelle prévoit un plateau de déficit à 15 Mds€ jusqu’en 2025.
De nombreuses et dispendieuses dépenses ont ainsi été récemment actées et notamment l’extension des revalorisations salariales décidées lors du Ségur de la santé à 20 000 soignants supplémentaires (les salariés des établissements s’occupant des personnes handicapées), pour un coût de 120 M€ (dont 60 M€ dès le mois de novembre) représentant une hausse de 183€ mensuels par personne.
La majorité sénatoriale a suggéré d’augmenter la contribution exceptionnelle des mutuelles de 500 M€ à 1 Md€ pour faire face à ce qui s’apparente à une situation apocalyptique des finances sociales de notre pays. Mais est-ce vraiment la solution ?
Depuis 1997 et la création de l’ONDAM, la situation des finances sociales est passée de nombreuses fois à côté de l’explosion, ce qui a motivé de nombreux coups de rabots, largement insuffisants, par les Gouvernements successifs. La crise sanitaire met, une nouvelle fois, en lumière l’insoutenabilité à long terme du modèle français de protection sociale.

You may also like

1 commenter

ambelouis novembre 11, 2021 - 7:59

Oliver Véran sort 1,7 milliard d’euros de son chapeau pour l’Assurance maladie
Monsieur le ministre responsable, le citoyen peut il mettre en place un plan de règlement de vos engagements, sur vos comptes courants personnels ?
Être responsable, c’est assumer ses engagements monsieur le ministre…
N’est-ce pas votre éternel discours pour les citoyens en la présente situation …. Je me suis vacciné, monsieur le ministre,…..j’assume….?.
C’est cela la responsabilité des actes que l’on engagent et que l’on assume….

Répondre

Laissez un commentaire