Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Macron veut fonctionnariser la médecine libérale

Macron veut fonctionnariser la médecine libérale

par
2 667 vues

Tandis que la valse des ministres de la Santé (six en sept ans) souligne les errements de la politique sanitaire, le président de la République a clairement insisté, fin décembre sur France 5, pour étatiser encore un peu plus la médecine. « Il faut sans doute, a-t-il déclaré, aller davantage à une rémunération […] qu’on appelle à la capitation […] plutôt qu’à l’acte isolé. C’est ça la bonne méthode ». En clair, il veut supprimer la rémunération des médecins à l’acte qui est la base de leur liberté. Il veut en faire des fonctionnaires.

Déjà d’ailleurs les médecins sont rémunérés en partie en fonction de certains objectifs de santé publique ou d’organisation et d’administration. L’Etat soumet ainsi les médecins à ses propres injonctions. Et pour obliger les médecins à accepter ses propositions, il fait pression pour limiter la hausse du prix des consultations et maintenir celui-ci en-dessous du prix d’une coupe de cheveux : depuis novembre 2023, le tarif d’une consultation de médecin généraliste de secteur 1 (tarif « Sécu » dit « opposable », sans dépassement d’honoraires, appliqué par 94 % des généralistes) est de 26,50 €, contre 25 € auparavant !

La conséquence est que les nouveaux médecins ne veulent plus être généralistes et que de plus en plus de praticiens optent pour le secteur 2. Les honoraires des médecins y sont libres, mais ils ne sont pas remboursés par la Sécu.

Le système que l’Etat veut imposer est un système étatique de pénurie. La capitation que Macron souhaite correspond au modèle pratiqué par l’Angleterre depuis des lustres avec le résultat catastrophique que chacun sait !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

7 commentaires

Laurent46 5 janvier 2024 - 11:36

C’est déjà le cas pour beaucoup et la raison est simple, gros salaires et beaucoup de vacances de RTT et autres temps libres, et pourquoi pas en télé travail c’est encore mieux et surtout aux heures qui leur conviennent. Déjà aujourd’hui les familles actives et qui travaillent pour de vrai sont obligés de prendre sur leurs vacances pour emmener leurs enfants à une consultation médicale avec de surcroît un remboursement qui devient misérable et chèrement payé entre les cotisations obligatoires et les mutuelles nécessaires alors que les fainéants de service et ceux qui n’ont jamais cotisé ou payé un seul centime dans les caisses de la France ont des soins entièrement gratuits, des médicaments non génériques pour certains et sont de plus est prioritaires. Il y a même des services entiers qui ont été créé rien que pour eux ! Et ce n’est pas fini, nous entrons dans une période ou tout doit être fait et donné pour que le Roi de la République et de l’UE et sa cour puisse montrer sa grandeur au monde entier durant cette année qu’ils appellent olympique, et préparer une année suivante toute aussi olympique pour les taxes, charges et contraintes.

Répondre
Cardonne Yves 5 janvier 2024 - 2:57

N’est ce pas déjà le cas, la quasi totalité des honoraires des généralistes étant subordonnés à la Sécurité Sociale … leur employeur de fait.

Répondre
Golfy25 5 janvier 2024 - 3:59

Les professions de santé, médecins , pharmaciens, infirmières etc, n’ont plus de libéral que le nom. Depuis des décennies la technostructure étatique veut leur peau. La capitation est le mantra depuis 30 ans et Macron la réalise sans états d’âme et achève ainsi notre système de santé dont l’état pitoyable peut être constater par tout un chacun aujourd’hui. En plus ceux qui s’insurgent sont cloués au pilori des facts checkers à la solde des décideurs politiques. Fermez le ban.

Répondre
THIERRY DREZET 5 janvier 2024 - 7:03

. La Médecine , est , déjà , complètement , aux ordres , pas toujours honnêtes , ni , même , conformes , ni à la science , ni à Hippocrate , ni à la vérité , et du gouvernement , et de l’ordre , ( lesquels nous ont , et trompés , et menti , sur le covid , et , même , sur bien d’autres choses !!! )
. Le parfait , je dirai , même , le « plus-que-parfait » « Hippocratisme » , ( « médical » , cela va de soi ) , suppose le libéralisme , médical !!! LE PLUS TOTAL LIBÉRALISME MÉDICAL !!!
. C’est d’autant plus vrai , pour le médecin très imbu de sa responsabilité , dans la défense des Droits de ses patients, ( ET des siens , propres !!! ) , quand il doit, vraiment , batailler , contre les Administrations !!!
. JE SUIS , DONC , ABSOLUMENT CONTRE LA FONCTIONNARISATION DU MÉDECIN GÉNÉRALISTE , ET CONTRE TOUT CE QUI RESTREINDRAIT , ENCORE DAVANTAGE SA MISSION ET SA LIBERTÉ D’ACTION , DE PRESCRIPTION , D’APPRÉCIATION , JE DIRAIS, MÊME , DE FOI , DANS CETTE ÉPOQUE DE TROMPERIES , DE PLUS EN PLUS RÉPANDUES , ET ADMINISTRATIVEMENT FORMATÉES PAR L’INCROYANCE ET LA CUPIDITÉ , GÉNÉRALISÉES , ET QUASI – GÉNOCIDAIRES !!!

Répondre
DEL 7 janvier 2024 - 9:29

Nous avons déjà des problèmes pour obtenir un Généraliste, alors ce sera de pire en pire. Tout est programmé pour asservir tout le monde au détriment de tous. Vivement 2027 pour un changement radical.

Répondre
Thibault 8 janvier 2024 - 12:51

Vous avez raison, en 2027 il faudra un changement radical et ne pas mettre au pouvoir ceux qui ont déjà été dans les gouvernements précédents.

Répondre
delvalle 7 janvier 2024 - 6:34

une médecine étatique , allez voir en Espagne où je vis quelle situation lamentable. Aucun médecin responsable, on attend 8 mois avant d’avor un rendez-vous, on meurt avant d’être secouru.
meme les urgences sont catastrophiqueDs. Attention je parle des îles Canaries où je vis. J’ai heureusement une assurance libre que je paie chère mais au moins je suis soigné. Par contre celui ou celle qui n’a pas les moyens ne reçois pas les soins adéquats . Macron n »ira certainement pas se faire soigner à l’hopital public – il ira même à l’autre côté de la terre pour trouver le meilleur médecin. Macron il se croit où ? à Moscou ou à Cuba ? et dire qu’avant on nous faisait croire que la médecine française était la meilleure de l’Europe ??
Le peupe français doit une fois et pour toujours mettre fin à ce gouvernement de ‘bandits’

Répondre