Accueil » L’Iran envoie des missiles pour tester l’Amérique

L’Iran envoie des missiles pour tester l’Amérique

par Nicolas Lecaussin

D’habitude l’Iran attaque et provoque le chaos par procuration, à l’aide des milices qui lui sont fidèles (Liban, Yémen, Irak…). Cette fois-ci, les leaders de Téhéran ont choisi l’attaque directe en lançant des missiles qui sont tombés près d’un consulat américain en construction dans le nord de l’Irak. Les missiles ont atterri en territoire kurde. Les Kurdes sont les meilleurs alliés de l’Amérique dans ce pays. Il est très probable que les gardiens de la révolution islamique aient voulu envoyer un message sur la vulnérabilité des intérêts et des alliés américains dans la région au moment même où le président Biden souhaite un accord nucléaire renouvelé avec l’Iran (accord qui avait été rompu par l’ancien président Trump). L’Iran veut aussi tester la capacité de réaction de l’Amérique de Biden comme le fait Poutine avec l’invasion de l’Ukraine.

Le nouvel accord avec l’Iran ne ferait rien pour empêcher le soutien de ce pays aux groupes terroristes régionaux. Il n’inclut non plus aucune restriction sur le programme de missiles de l’Iran qui devient de plus en plus sophistiqué et dangereux. L’Iran continue également de soutenir les Houthis au Yémen qui utilisent des missiles et des drones pour cibler des zones civiles et commerciales en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Et l’Iran aide le Hezbollah à perfectionner ses missiles visant Israël. En revenant à un accord avec l’Iran, l’Amérique donnerait une preuve de faiblesse et permettrait à ce pays d’obtenir des milliards de dollars avec lesquels il pourrait continuer son programme d’armement nucléaire. Avec l’aide de la Russie et de la Chine par ailleurs.

You may also like

4 commentaires

montesquieu 15 mars 2022 - 1:38

La Chine, l’Iran, la Russie et la Turquie sont des pays gouvernés par des « hommes forts » détestant l’occident.
Ils feront tout pour nous nuire que ce soient militairement ou économiquement, sachant que si cette dernière nuisance pacifique échoue, ils mettront tout en œuvre pour réussir par les armes!

Répondre
Obeguyx 16 mars 2022 - 9:05

Bien vu, Nicolas. Votre article souligne bien la faiblesse des politiciens US, tout comme celle des politiciens européens. Nous allons payer très cher la politique des bobos depuis 40 ans au moins. Une chose est sure, l’avenir ne sera pas rose, tout comme la même couleur nous a envoyés droit dans le mur avec la bénédiction du peuple.

Répondre
Antoine 18 mars 2022 - 8:10

Poutine déteste l’Occident? On se demande pourquoi il voulait intégrer l’UE. C’est l’occident (lisez les US et ses affidés) qui ne voulaient pas de la Russie.
La Chine doit bien rire et nous remercier.
Si l’Ukraine avait arrêté les bombardements quotidiens sur les deux nouvelles républiques du Donbass et qu’elle ait reconnu les résultets du vote démocratique des habitants de Crimée, nous n’en serions pas là.
Cette guerre nuit à tous les pays de l’Europe, seule les USA tirent leur épingle du jeu.

Répondre
Nicolas Lecaussin 18 mars 2022 - 9:52

Pas vraiment exact. La Russie de Poutine a été invitée dans toutes les organisations y compris aux réunions de l’OTAN. Elle refusé de participer. Visiblement, les habitants du Donbass « préfèrent » les « bombardements ukrainiens » que les libérateurs russes; Ils en veulent pas.

Répondre

Laissez un commentaire