Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les syndicats non-représentatifs contre la loi immigration et contre le peuple

Les syndicats non-représentatifs contre la loi immigration et contre le peuple

par
1 275 vues

« Nous sommes là pour résister à l’arbitraire et à l’inhumain. Nous appelons l’ensemble des organisations de la société civile, les forces progressistes et républicaines à construire ensemble des initiatives dans les jours et les semaines qui viennent. » C’est ce qui est écrit dans le communiqué signé par plusieurs syndicats, associations et partis politiques de gauche, intitulé « Monsieur le Président : renoncez ! ». Pour Sophie Binet, secrétaire générale de la CGT, « le Président de la République sera comptable devant l’histoire d’avoir rompu le barrage républicain face à l’extrême droite. ». Elle annonce « des actions d’ampleur » contre la loi immigration. C’est un comble ! La France est l’un des pays au monde qui compte le moins de syndiqués et, pourtant, les syndicats se permettent de bloquer les rues et de contester les lois votées par les élus du peuple. De plus, ils rejettent une loi qui, selon les sondages, est approuvée par 70% des Français.

Rejetés par les employés du privé (seulement 7 % de syndiqués), les syndicats français trouvent leurs sympathisants dans le secteur public dont ils défendent les privilèges. Gavés d’argent public, ils profitent de la lâcheté des politiques qui refusent de leur couper les vivres et tiennent à maintenir un « dialogue social » avec eux. En réalité, il s’agit d’un monologue car ils n’acceptent aucune réforme. Maintenant, ils prennent la défense des immigrés dans un pays, la France, qui connaît de graves problèmes à cause d’une immigration non-contrôlée. Une fois de plus, ces syndicats montrent qu’ils sont bien les ennemis du peuple.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire

8 commentaires

GNA46 23 décembre 2023 - 12:23

La « peur » serait-elle en train de changer de camps ?….
C’est en tout cas le sentiment que cela m’inspire quand j’observe tout ce beau monde (gauchiste) qui mène ce pays depuis des décennies vers le mur du désastre, courir dans tous les sens, tels des rats empoisonnés.
Maintenons la pression pour en finir avec ces « bobos » qui veulent en finir avec notre pays, et remettons sur les bons rails ce peuple complétement anesthésié par ces folles idéologies, et depuis si longtemps !
Et devant nos crèches, JOYEUX NOËL !!!!…

Répondre
Duhamel 23 décembre 2023 - 3:03

Nos gauchos sont d’une niaiserie évidente .Le danger de l’émigration n’est pas dans l’immédiat même s’il est responsable de l’explosion de l’insécurité et des agressions .Le danger est surtout représenté par l’afflux de migrants de religion musulmane. Déjà nous en avons eu les prémices avec tous les attentats au nom d’Allah .Et du rejet par ces musulmans de nos us et coutumes ainsi que de nos programmes scolaires qu’ils veulent adapter au Coran .La France a été une terre d’émigration ou les arrivants ,par le passé ,se sont parfaitement intégrés.Mais c’était une émigration chrétienne .!!!!!!!!
Imaginons ,ce qui se passera dans 20 ou 30 ans quand après les regroupements familiaux ,la population musulmane représentera 40% de la population de notre pays !!!
Il se passera ce qui s’´est passé dans d’autre pays : la Guerre civile . ( Liban ) .Les musulmans exigeront l’abandon des lois républicaines et laïques au profit de laCHARIA . La politique c’est prevoir a moins de faire comme certains députés , oublier la France et ne voir quesesinteretset privilèges personnels .

Répondre
CHAVANON 24 décembre 2023 - 9:28

100% d’accord.

Répondre
Marie Bambelle 23 décembre 2023 - 10:46

Il y en a plus que ras-le-bol du gochisthan qui monopolise l’espace médiatique avec ses actions aussi bruyantes qu’illegitimes.

LANCEZ une grande pétition EN FAVEUR de la loi contre l’immigration, faites-la signer, faites-le savoir. Agissez, ne laissez pas les anti-France monopoliser le micro.

Répondre
AlainD 24 décembre 2023 - 12:10

Le pouvoir de nuisance des syndicats est inversement proportionnel à sa représentation dans la population des salariés et retraités (vous avez noté 7% dans le secteur privé) en effet ils ne défendent que tout ce qui est plus ou moins d’Etat et assimilé. Il s’agit d’un entre-soi qui nous coûte beaucoup d’argent puisque ces organisations vivent fort bien des subventions qui leur ont allouées et en effet, le gouvernement est trop lâche pour fermer le robinet ou du moins en réduire le débit et donc les contribuables paient, c’est assez révoltant!!!

Répondre
CHAVANON 24 décembre 2023 - 10:09

100% d’accord !

Répondre
JURA 25 décembre 2023 - 10:00

Il serait temps que l’état arrête de financer les syndicats. Si on est logique, les syndicats doivent être financés par leur adhérents.
Sinon cela n’a pas sens…
Comment un syndicat peut être representatif avec 7% d’adhérents.

Répondre
DEL 27 décembre 2023 - 12:17

Ces syndicats de gauche sont des vrais insouciants et des parasites qui veulent faire trembler la France, avec le peu d’adhérents qu’ils ont ils devraient se la boucler !

Répondre