Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Les réfugiés ukrainiens et l’Europe

Les réfugiés ukrainiens et l’Europe

par
73 vues

Les réfugiés de la guerre en Ukraine ont commencé à arriver par dizaines de milliers, principalement en Pologne mais aussi dans les pays voisins. Pour l’instant, ceux qui fuient la guerre sont principalement des femmes, des enfants et des personnes âgées, tandis que les hommes valides restent pour assurer le fonctionnement des services essentiels du pays et se porter volontaires pour la défense de leur terre.

Il est impossible de savoir à quel point ce conflit va s’aggraver ou combien de temps il durera – le nombre de réfugiés pourrait encore augmenter considérablement. Les espoirs sont grands qu’ils puissent revenir dans leur pays. Leur situation semble temporaire.

Lorsque les Soviétiques ont écrasé la révolution hongroise de 1956, près de 200 000 réfugiés ont fui vers l’Autriche. Ils avaient peu d’espoir de retourner dans leur patrie. Ils ont été chaleureusement accueillis et ont poursuivi leur route vers divers pays d’Europe et d’Amérique du Nord. Environ 20% sont restés en Autriche où ils se sont rapidement intégrés à la société et au marché du travail. Ils avaient envie d’être actifs dans le pays qui leur avait ouvert les bras.

Aujourd’hui, les réfugiés ukrainiens reçoivent également un accueil chaleureux. Ils ont souvent des parents dans les pays voisins. Ils partagent des similitudes culturelles avec la plupart des peuples d’Europe. S’ils doivent rester plus longtemps, ils s’intégreront probablement sans problème. La situation des migrants d’Afrique et du Moyen-Orient est différente. Les difficultés d’intégration pourraient avoir des effets moins prévisibles sur la société et l’économie.

Aujourd’hui, le défi consiste principalement à fournir les produits de première nécessité aux réfugiés : nourriture, abri et soins médicaux, ainsi que la scolarisation des enfants. Soit dit en passant, la Pologne gère bien et généreusement la situation. Il semble également qu’un grand nombre d’Ukrainiens seront accueillis dans de nombreux autres pays d’Europe. Les familles ont déjà à cœur de recevoir ces malheureux dans leur période de détresse.

https://www.gisreportsonline.com/

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Henri Romeuf 3 mars 2022 - 3:14

Bref, il y a des bons et des mauvais réfugiés !

Répondre
JR 3 mars 2022 - 9:48

Bonjour, voila ce que l’hystéroclimatique U.V.D.Leyen devrait essayer de comprendre… Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire