Accueil » Le Vatican suspend l’ordination de prêtres suspectés d’être trop traditionalistes

Le Vatican suspend l’ordination de prêtres suspectés d’être trop traditionalistes

par Romain Delisle

La semaine dernière, Mgr Rey, évêque du diocèse de Toulon, connu pour se positionner plutôt dans le versant traditionaliste de l’Eglise, a créé l’émoi chez les fidèles catholiques en publiant un communiqué de presse annonçant la suspension sine die de l’ordination des quatre prêtres et des six diacres prévue dans trois semaines dans son diocèse.

Ces derniers mois, Mgr Aveline, archevêque de Marseille, avait en effet conduit une « visite fraternelle », c’est-à-dire, en jargon romain, une enquête, au séminaire de la Castille, dirigé par l’évêque de Toulon.

Rappelons que l’année dernière, seuls 130 prêtres, dont 79 diocésains (les autres étant issus des communautés religieuses), ont été ordonnés en France. Depuis l’an 2000, le nombre d’ordinations annuelles de prêtres diocésains (142 à l’époque) a quasiment été divisé par deux, des séminaires ayant été fermés dans des villes aussi importantes que Lille et Bordeaux.

Concrètement, les communautés traditionalistes ou assimilées sont les plus dynamiques : en 2017, elles représentaient un quart des ordinations alors qu’on estime que les messes de rite tridentin ne représentent que de 1,5 à 3 % de l’ensemble des offices catholiques.

Entre accumulation de petites jalousies envers un séminaire dynamique et réprobation du déviationnisme d’un évêque qui a eu le tort de s’éloigner de la ligne du parti, le Vatican continue à se complaire dans une attitude progressiste impulsée par le souverain pontife depuis son accession au trône de Pierre. A l’encontre de la vie de l’Eglise et de ces jeunes hommes qui ont passé des années à préparer leur ordination qu’on remet sans raison quelques jours seulement avant la date prévue.

You may also like

6 commentaires

Laurent46 8 juin 2022 - 4:53

Ce Pape prend vraiment des positions étranges, L’UE se détruit de l’intérieur à tous les niveaux par toutes ces gouvernances plus proche des mafias que d’élus censés gouverner pour le bien des peuples.

Répondre
Daniel 1945 8 juin 2022 - 8:00

Quoi de surprenant de la part d’un Pape islamo-gauchiste ?

Répondre
Obeguyx 8 juin 2022 - 9:10

Il va bientôt léviter le « couillon » de service. Avez-vous simplement regarder le « personnage » ? Je suis mort de rire (comme diraient les d’jeunes qui n’en ont rien à foutre). La chrétienté est en pleine déliquescence et ce n’est pas prêt de s’inverser. Adieu tous ces symboles qui avaient au moins le mérite de canaliser la folie des hommes qui ne sont toujours pas sortis du moyen-âge.

Répondre
montesquieu 8 juin 2022 - 5:27

Vade retro satanas! Sors de ce corps argentin qui met à mort l’Eglise qu’il a le devoir de protéger!
Et Dieu, par pitié, rappelez le à vous.

Répondre
BERNARD Serge 9 juin 2022 - 7:09

Ce pape est une véritable catastrophe morale et politique! Quel gâchis pour la chrétienté et le catholicisme en particulier!

Répondre
João Zanatta 15 juin 2022 - 3:50

Como católico lamento a situação em que foi colocada a Igreja Católica, a partir de Giuseppe Roncalli, que foi cooptado pela franco-maçonaria e, como papa, convocou o Concílio Vaticano II, que destruiu a igreja por dentro, com suas ideias progressistas modernas. Bergoglio é o melhor produto desse concílio totalmente influenciado pelos peritos teólogos franceses padres Danièlou, de Lubac, Chenu, Congar, Chavesse e os cardeais franceses liderados por Tisserand, grandes eleitores de Roncalli, inspirados nos filósofos « socialistas católicos » Jacques Maritain e Teilhard de Chardin.

Répondre

Laissez un commentaire