Accueil » Le socialiste Gabriel Boric fait craindre le pire au Chili

Le socialiste Gabriel Boric fait craindre le pire au Chili

par Nicolas Lecaussin

Gabriel Boric est l’homme politique le plus à gauche à avoir gagné les élections au Chili depuis Salvador Allende. Il l’a emporté par 56 % contre 44 % au candidat conservateur, José Antonio Kast. Cette large victoire lui permet de mettre en place ses promesses électorales socialistes de redistribution des revenus et aussi d’un changement de la Constitution en faveur d’un interventionnisme gouvernemental plus important. M. Boric veut augmenter les impôts, supprimer le système de retraite par capitalisation et augmenter les dépenses et les réglementations. Les entrepreneurs et les investisseurs étrangers sont inquiets.
Déjà, dès la fin de l’année 2019, lorsque la gauche a déclenché des émeutes de rue – soutenues par Boric – exigeant un nouveau « contrat social » et jusqu’en août 2021, plus de 50 milliards de dollars (environ 20 % du PIB chilien) auraient été retirés du pays selon la banque centrale du Chili. Environ la moitié était du capital d’investissement et l’autre moitié l’épargne des entreprises et des ménages. Lundi, le peso chilien a chuté de 2% par rapport au dollar tandis que la bourse a plongé de 10%. Les annonces à venir seront déterminantes pour l’avenir de ce pays qui a connu, depuis les années 1990, une croissance économique spectaculaire : le PIB/hab a été multiplié par 7.

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

REEL 22 décembre 2021 - 9:17

Le socialiste Gabriel Boric fait craindre le pire au Chili
ET BIEN DISTRIBUONS DISTRIBUONS DISTRIBUONS
nous aurons vite des nouvelles de ce tourbillons de fausses joies par l’ARGENT
on nepeut avoir 2 maitres !!!

Répondre

Laissez un commentaire