Accueil » Le Gouvernement va proposer une baisse de 3% des dépenses de l’Etat dans le budget 2023

Le Gouvernement va proposer une baisse de 3% des dépenses de l’Etat dans le budget 2023

par Romain Delisle
prop_4_pendules.png

Dans la continuité du programme de stabilité financière transmis à la Commission européenne récemment, le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal, a dévoilé dans une interview accordée au Figaro, quelques informations sur les arbitrages financiers prévus pour le projet de loi de finances (PLF) 2023, dont l’examen devrait commencer à la rentrée.

La semaine dernière, Bercy a indiqué vouloir réduire de 0,6% par an les dépenses de l’Etat pendant le quinquennat, le budget de l’année prochaine devrait baisser de 3% en volume de celles-ci par rapport à celui de 2022.

En réalité, les économies structurelles seraient marginales : 9 Mds€ seront économisés grâce à la sortie des dispositifs d’urgence et de relance liés au covid. Les crédits affectés aux ministères du Travail et de l’Education nationale seront, eux, augmentés de plusieurs milliards ainsi que le budget des armées (ce qui s’imposait au vu du contexte sécuritaire).

En fait, les seules baisses de la dépense publique prévues devraient venir d’une nouvelle réforme de l’assurance chômage et d’une réforme des retraites sans cesse retardée. Après avoir dépensé 20 Mds€ pour un projet de loi de finance rectificative, le Gouvernement, une fois de plus, se contente de se payer de mots.

On l’aura compris, la diète n’est pas pour demain. En revanche, l’aggravation de la dette, c’est dès aujourd’hui.

You may also like

3 commentaires

Laurent46 30 juillet 2022 - 5:16

Ridicule comme baisse qui sera loin des besoins pour ne pas augmenter les taxes nationales et laisse le besoin aux collectivités locales d’augmenter leurs taxes de 6 % si ce n’est plus car ces derniers connus pour leur irresponsabilité ne s’arrêteront pas de si vite avec les contraintes et es taxes.

Répondre
Obeguyx 30 juillet 2022 - 8:45

L’Etat ment. Il vient de faire voter une nouvelle dépense. Que celui qui annonce que cette baisse va avoir lieu donne des garanties sur ses biens et sa vie. Là, on le croira. L’Etat ment et vole : c’est une constante depuis l’avènement de Giscard en 1974.

Répondre
Astérix 6 août 2022 - 7:46

Et le comble c’est qu’ils proposent cette mesure stupide le plus sérieusement du monde. L’ on a vraiment envie de leur foutre des claques !

Répondre

Laissez un commentaire