Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » La région Pays-de-la-Loire veut transformer les étudiants qui travaillent en assistés

La région Pays-de-la-Loire veut transformer les étudiants qui travaillent en assistés

par Aymeric Belaud

Décidément, les responsables politiques ne savent pas quoi faire de l’argent du contribuable. Cette fois, c’est la présidente LR de la région Pays-de-la-Loire, Christelle Morançais, qui a été contaminée par la « dépensite aigüe ». Jeudi 21 octobre sur RMC, Mme Morançais a dévoilé une de ses mesures « choc » pour lutter contre la pénurie de main d’œuvre qui frappe les entreprises de sa région : une aide de 200 € par an pour les étudiants qui effectuent deux mois de travail. Une prime à l’encouragement selon elle.

Pourtant, en France, il existe déjà un outil magique qui permet à un individu d’être encouragé à travailler : le salaire ! Si Madame Morançais estime que les jobs étudiants ne sont pas assez payés, qu’elle se prononce en faveur d’une baisse des charges sociales qui amoindrissent, parfois de 200 € par mois, un salaire étudiant.

Incapable de faire des réformes structurelles, la classe politique de gauche ou de droite préfère opter pour le clientélisme via l’argent du contribuable. Le système jacobin, faussement décentralisateur, accentue ce phénomène où les régions n’ont qu’une compétence extrêmement limitée en matière fiscale et ne peuvent agir qu’en distribuant de l’argent.

Comme l’écrivait Benjamin Constant, « la multiplicité des lois flatte dans les législateurs deux penchants naturels, le besoin d’agir et le plaisir de se croire nécessaire ». Pour les responsables politiques français, locaux comme nationaux, c’est la multiplicité des chèques et des aides avec de l’argent qui n’est pas le leur qui les fait exister.

You may also like

1 commenter

ambelouis octobre 25, 2021 - 7:30

La région Pays-de-la-Loire veut transformer les étudiants qui travaillent en assistés
France, puits sans fond ou tonneau des danaïdes…
France, totalement « hors sol » en cette période faste de distribution sans limite de l’argent du contribuable…Celui qui travaille , celui qui investit, celui qui ne dort pas la nuit face à ses obligations, celui qui est sous le joue des administrations fleurissantes qui s’imposent en termes de valeur ajoutée administrative pour la France…?.
Face à ces états des lieux, la seule solution est de trouver le soleil ailleurs…
Oui, il existe et des centaines de milliers de français partent et je dirai : fuient, toujours plus nombreux, ….pour créer en paix avec leurs intelligences et savoirs faire en se garantissant leurs retraites, sans solidarité débridée et selon le principe de Voltaire : «  » »Cultivons « notre » jardin » » » et j’ajouterai, en toute solidarité avec nous-mêmes, en étant certain de déguster les fruits de « mon » travail, sans avoir été pollué par tant de textes fleurissants venus de toutes parts et toutes origines, totalement décérébrés…
Après tout, n’avons nous pas qu’une seule vie ?
Est-ce cela : LA RAISON ?
Je vais tenter cette solution qui parait répondre aux critères de la SAGESSE…en répondant à la RAISON….

Répondre

Laissez un commentaire