Tuesday, January 18, 2022
Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs

par Nicolas Lecaussin

Ils étaient tous sur les plateaux télé, dans les émissions radio ou ils ont publié des tribunes dans la presse. Les « acteurs » (encore en vie) de mai 1981, de Jack Lang à Laurent Fabius et de Jacques Attali à Ségolène Royal, n’avaient pas suffisamment d’adjectifs pour faire l’éloge de l’arrivée des socialistes au pouvoir et très rares ont été les journalistes à tempérer leurs propos. Pour les « jeunes socialistes », l’exercice fût le même. Leur rêve étant de faire vivre aux Français la même époque de béatitude lorsque le pays est passé « de l’ombre à la lumière ». Le désastre que la France a connu au début des années 1980 est passé aux oubliettes… Décidément, la gauche française n’a toujours rien compris. Elle vit toujours dans le monde la lutte des classes alors que les travailleurs l’ont quittée depuis longtemps pour le parti de Marine Le Pen. Les socialistes français sont les seuls à ne pas avoir renoncé au but de remplacer le capitalisme, ni aux idées interventionnistes à tout-va. Ils ont nié les problèmes d’immigration et ont préféré arroser les banlieues de milliards d’euros. D’autres, comme le Labour britannique ou le SPD allemand ont changé depuis bien longtemps. Même le Parti socialiste espagnol a tiré les leçons de l’échec du marxisme dès les années 1980.

Le PS français ne l’a pas fait, même au lendemain de la chute du mur de Berlin et de l’effondrement du communisme. C’est Lionel Jospin et les socialistes qui ont été les défenseurs les plus acharnés du Parti communiste français lors de la publication du Livre Noir. Le dossier central du magazine l’Express du 6 mai dernier s’intitule « La gauche la plus riquiqui du monde ». C’est surtout la gauche la plus dogmatique du monde.

You may also like

5 commentaires

Pasquet herve mai 14, 2021 - 6:11

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs
bonjour….
cet article ne donnant aucun chiffre ni comparaisons ni d’exemples de ce qu’il affirme ….il sonne plutôt creux …..

Répondre
Nicolas Lecaussin mai 14, 2021 - 6:14

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs
Bonjour, c’est juste une commentaire mais il y a deux liens dans le texte…
Bien à vous
NL

Répondre
Teisserenc mai 14, 2021 - 7:35

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs
Camarade, enlève tes œillères !

Répondre
Liotin mai 14, 2021 - 7:40

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs
il me semblait que la « gauche » avait opéré une révolution, en passant de la « lutte des classes » à la « lutte des races »…

Répondre
Astérix mai 14, 2021 - 7:52

La gauche française n’a toujours pas tiré les leçons de ses terribles échecs
Au niveau de crétinerie des socialogauchoverdos, ils ne peuvent tirer aucune leçon de leurs erreurs car pour cela, il faudrait qu’ils soient intelligents !?
Mais le comble est de constater qu’il existe encore 50 % des français contents de voter pour ces abrutis !????!
Pauvre France !

Répondre

Laissez un commentaire