Accueil » La gauche et l’administration Biden veulent faire main basse sur le vaccin Moderna

La gauche et l’administration Biden veulent faire main basse sur le vaccin Moderna

par Nicolas Lecaussin

L’administration Biden et les démocrates prétendent que le laboratoire Moderna n’a pas inventé son vaccin contre le Covid. Pour eux, ce serait l’œuvre d’un organisme public : le National Institutes of Health (NIH). Selon le Wall Street Journal, les chercheurs du NIH veulent s’approprier le brevet de Moderna avec la bénédiction des politiques démocrates.

La principale controverse concerne donc un brevet, déposé par Moderna le 28 janvier 2020, sur la séquence génétique du vaccin à ARNm contre le coronavirus. Les scientifiques de Moderna ont étudié les permutations et sélectionné celle utilisant leur technologie qui, selon eux, serait la plus efficace. Les démocrates affirment néanmoins que le NIH aurait le mérite de la séquence génétique de Moderna et devrait être le dépositaire du brevet, surtout parce que les chercheurs du gouvernement ont choisi la « protéine de pointe » du coronavirus comme cible du vaccin. Mais pratiquement tous les vaccins Covid ciblent la protéine de pointe, y compris ceux fabriqués par les Chinois. La contribution significative de Moderna a été de choisir dans le séquençage de gènes. Les recherches de ce type avaient commencé il y a quelques années et Moderna avait déjà déposé un brevet pour un prototype de vaccin à ARNm contre le coronavirus en 2015. Néanmoins, les sénateurs démocrates exigent maintenant que le NIH fasse valoir ses « droits » sur le vaccin de Moderna et le force à partager sa propriété intellectuelle avec le reste du monde.

Moderna a dépensé des milliards de dollars pendant de nombreuses années pour développer la technologie qui a fait le succès de son vaccin Covid. Céder son brevet à l’administration signifierait la fin de la propriété intellectuelle et des incitations et récompenses en faveur de l’innovation.

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire