Accueil » La France va geler des avoirs russes liés à ses approvisionnements stratégiques

La France va geler des avoirs russes liés à ses approvisionnements stratégiques

par Romain Delisle

A l’issue du conseil de défense organisé à l’Elysée en début de semaine, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno le Maire, a annoncé être prêt à étendre à davantage de personnalités russes le gel des avoirs déjà décidé par l’Union européenne. Il s’agit notamment de biens immobiliers, de yachts ou de voitures de luxe. Le ministre a également indiqué recevoir cette semaine les représentants des filières pénalisées par le conflit, notamment celles concernés par l’approvisionnement en composant et métaux comme le titane ou le nickel, (ce qui pourrait toutefois constituer une bonne nouvelle pour le nickel calédonien).

De son côté, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, a confirmé le blocage des organes de propagande russe RT France et Sputnik, afin de contrer les entreprises de désinformations venues de l’est.

Dans le contexte d’incertitude sur la sécurité de nos approvisionnements énergétiques, la commission des Affaires économiques du Sénat a également dressé une liste de propositions d’urgence quant à la question brûlante de nos importations de gaz. Il s’agit notamment de réviser le principe dit du coût marginal, qui régit le marché européen de l’électricité et lie dans les faits les prix de celui-ci aux tarifs du gaz. Outre la constitution de stocks stratégiques plus importants, la Haute assemblée conseille de diversifier nos fournisseurs, ce qui devrait entraîner la désagréable décision de se tourner vers l’Algérie, et d’accélérer la mise en service de terminaux méthaniers, ainsi que de de favoriser l’utilisation du biogaz à la place du gaz naturel.

Dans une atmosphère politique chaque jour plus hostile, notre pays paraît avoir mal préparé la sécurisation de ses approvisionnements stratégiques : qu’adviendrait-il, par exemple, en cas de blocage des terres rares chinoises ?

You may also like

8 commentaires

Daniel 1945 2 mars 2022 - 8:20

Bonjour,
Le site RT France fonctionne toujours et les admirateurs de Poutine ne s’en privent pas.

Répondre
Verdun 2 mars 2022 - 10:22

La France va geler tout court l’hiver prochain comme promis.

Sauf si peut être que les chèques énergie sans provision sont toujours acceptés et la durée de vie des vieilles centrales prolongées ; voire il nous reste à espérer un réchauffement climatique suffisant !

Cessez donc de faire mousser les cireurs de chaussures de l’ue qui ne décident rien et les fausses pudeurs. Depuis le temps où ces « avoir » sont placés .. on dirait que ces vilains oligarques le sont devenus du jour au lendemain.

Bien à vous

Répondre
Henri Romeuf 2 mars 2022 - 4:04

Non, le site Suptnik est enfin censuré, conformément aux déclarations de l’Europe-démocratique-qui-donne-des-leçons-de-démocratie-au-monde-entier …et qui censure. Le site reste accessible en utilisant un VPN, ce que savent parfaitement des centaines de milliers d’utilisateurs français. Faudra-t-il que l’UE démocratique interdise aussi les VPN ?

Répondre
Bernard GUILHON 2 mars 2022 - 10:39

 » Bruno le Maire, a annoncé être prêt à étendre à davantage de personnalités russes le gel des avoirs déjà décidé par l’Union européenne. » La France, toujours en pointe pour aggraver les (mauvaises?) décisions de Bruxelles. Pour la Russie après l’agriculture, l’industrie, l’énergie, l’immobilier et tutti quanti.
« Jean-Yves le Drian, a confirmé le blocage des organes de propagande russe RT France et Sputnik, afin de contrer les entreprises de désinformations venues de l’est. » A quand le blocage de France Inter, organe de propagande venu de l’Ouest?

Répondre
Henri Romeuf 2 mars 2022 - 3:23

Attention, mes chers petits compatriotes, n’oubliez pas que la dette publique de notre beau pays (que le monde entier nous envie) se monte à 2 612 000 000 000 €… Pour une meilleure lisibilité, jenlève les zéros et j’arrive à 2612 milliards d’euros. Ça ne vous dit toujours rien ? Eh bien, disons que ça représente le PIB annuel de notre pays, pas moins… La Russie possède une part de cette dette, et si jamais il venait à l’idée du méchant Poupou de se fâcher pour de bon contre la France, il pourrait vendre d’un coup ses actifs et mettre notre beau pays dans un bel embarras… Le problème, là encore, c’est que la France joue avec la Russie au chat et à la souris, et qu’elle se trompe d’animal.

Répondre
Obeguyx 2 mars 2022 - 3:30

Atmosphère, atmosphère !! Nauséabonde sûrement. Je pense que nous avons plus à perdre qu’à gagner dans la position que nous prenons dans cette douloureuse affaire. Une chose dont je suis certain, c’est que la facture sera lourde, très lourde.

Répondre
JR 2 mars 2022 - 4:22

Bonjour, Bruno Pinocchio (Lemaire) ferait bien de pondérer ses propos provocateurs, les Russes ont certainement plus de capacité de résilience que nous à la privation, surtout les petits Macronistes. L’heure est à la pondération. Merci. Bien à vous

Répondre
Marsaudon 2 mars 2022 - 5:22

des yachts russes sous pavillon français ? ça n’existe plus depuis longtemps….

Répondre

Laissez un commentaire