Accueil » La démocratie contre le progressisme

La démocratie contre le progressisme

par Nicolas Lecaussin
prop_4_pendules.png

Les électeurs de la côte ouest des Etats-Unis rejettent les politiques progressistes qui font trop de ravages. Ils viennent de le faire savoir à l’occasion de deux élections. A San Francisco, plus de 60% des électeurs ont destitué le procureur de gauche Chesa Boudin qui était entré en fonction en tant que champion de la réforme de la justice pénale, ce qui, dans la pratique, s’est traduit par peu ou pas du tout de poursuites pour des crimes commis dans les rues de la ville, devenues le repaire de la toxicomanie, du vagabondage, des camps de sans-abri, du vol à l’étalage et des agressions. Les électeurs l’ont destitué parce qu’ils ont compris que le fait de ne pas poursuivre les crimes mineurs conduit à une plus grande culture de désordre et d’anarchie. Par leur vote, ils ne font que dénoncer la dure réalité engendrée par les politiques progressistes.

A Los Angeles, les électeurs ont également choqué les progressistes en votant pour le promoteur immobilier milliardaire Rick Caruso dans la course à la mairie face à la progressiste Karen Bass (il y aura un deuxième tour en novembre). M. Caruso a fait campagne avec son propre argent, en promettant d’être extrêmement sévère contre la criminalité et de nettoyer les camps de sans-abris qui prolifèrent dans la ville. Ce premier succès prouve que son message passe, même dans une ville majoritairement démocrate et progressiste. Les habitants sont fatigués du désordre public.

Si les électeurs veulent des rues plus sûres, ils savent que leur seul recours est dans les urnes. Ceux de Californie ont envoyé un message à tout le pays.

You may also like

3 commentaires

Obeguyx 11 juin 2022 - 7:05

Voilà qui est intéressant, le peuple américain a encore un peu la main sur sa destinée. Ce n’est, hélas, plus le cas en France. Enfin, on en saura plus demain, mais je ne me fais pas d’illusion. Je réitère ce que j’ai déjà écrit : « le peuple Américain n’a rien à voir avec LE politique américain ». J’aime le peuple Américain et je n’aime pas LE politique américain, notamment les démocrates qui n’ont rien de démocrates…

Répondre
Daniel 1945 11 juin 2022 - 8:17

Surtout le peuple américain à la main sur sa Justice contrairement à la France où pourtant la Justice est soit disant rendue au nom du peuple mais bon le peuple a la Justice qu’il mérite.

Répondre
BERNARD Serge 11 juin 2022 - 8:29

Pour une fois l’Amérique donne un bon exemple, attendons la suite!!
Serge Bernard

Répondre

Laissez un commentaire