Accueil » Jean-Luc Mélenchon : plus marxiste que Marx !

Jean-Luc Mélenchon : plus marxiste que Marx !

par Nicolas Lecaussin

Le candidat de La France insoumise à l’Elysée a présenté ce week-end à Montpellier un plan visant à « éradiquer le chômage de masse ». Un objectif ambitieux qu’il dit pouvoir atteindre via un « choc de consommation » des ménages et un plan d’investissement massif dans la transition écologique (qu’il appelle « bifurcation écologique »).

Pour lui, le plein-emploi « n’est pas une utopie ». Ce qu’il ferait avant tout c’est une augmentation des plus bas salaires. Le SMIC passerait à 1.400 euros net, il y aurait aussi le dégel du point d’indice des fonctionnaires, et un écart maximum de 1 à 20 pour les salaires au sein d’une même entreprise. Mélenchon veut aussi un partage du temps de travail. Et encore plus, avec le passage aux 32 heures pour les métiers pénibles ou le travail de nuit et la généralisation de la sixième semaine de congés payés.

Il veut aussi un travail partagé mais aussi davantage « protégé » : suppression de la réforme de l’assurance chômage, réglementation du travail indépendant en instaurant la « présomption de salariat ». Enfin, il propose « l’embauche immédiate de plusieurs milliers de fonctionnaires » dans les services publics « essentiels » (santé, enseignement, justice…). L’Inspection du travail serait elle aussi renforcée pour multiplier les contrôles. Le projet de La France insoumise vise ainsi 1 million de nouveaux emplois publics !

L’autre axe de ce projet concerne la planification écologique avec un plan de 200 milliards d’euros d’investissements dans les transports, l’énergie, le logement ou encore l’agriculture. De quoi créer selon lui jusqu’à 1,5 million d’emplois d’ici à 2030, pour aboutir à 100 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2050. De quoi faire rêver même Marx !

You may also like

2 commentaires

en fait 14 février 2022 - 9:03

OUI, J.L.M. semble être un « z. amuseur » grand public. J.L.M. 71 ans dont 46 en politique : 2 ans ministre – 4 ans A.N. – 8 ans député européen ? – 24 ans sénateur – il connait à la perfection le très juteux job de la politique politicienne. Mais, il est strictement fâché avec la dure réalité économique du terrain des entrepreneurs. juste un modeste exemple pour un SMIC à 1400 € mensuel net, il faut en moyenne une valeur ajoutée de 4700 € pour un C.A. T.T.C. mensuel de 12 600 €, ce n’est pas très vendeur certes, mais, c’est malheureusement la dure loi de la réalité économique compte tenu des très lourdes contraintes en vigueur en France.
Rapporteur de la réalité du terrain , compte tenu du niveau des compétences de certains « salariés » le SMIC devrait être au niveau du R.S.A. ainsi, petit à petit il serait possible de faire fonctionner l’économie, un RSA étant supérieur à rien, avec le delta de la productivité, ensuite, le salaire pourra réellement augmenter . Mais, bon il ne faut pas rêver J.L.M. préfère créer des chômeurs ou des consommateurs de la valeur ajoutée des entrepreneurs.
tout va très bien pour lui. . .. ….,

Répondre
Obeguyx 14 février 2022 - 10:27

Il est quand bon notre Mélenchon ! Il arrive encore à faire rêver. Pire que Marx, je ne crois pas. N’oublions pas qu’il est en campagne, que c’est un politicien professionnel et qu’il ne tiendra pas le 1/4 de ses promesses et ne manquera pas, s’il est élu, d’augmenter ses ressources en piochant dans la poche du contribuable. En ce sens, il n’est pas très différents des autres. Je n’ai pas entendu un seul candidat proposer, au niveau de l’Elysée, de réduire le train de vie, notamment et entre autres, de supprimer le coût de la « 1ère dame de France » instauré en force par Macron 1er pour « maman ». Quand les élus passeront ils aux frais réels ?

Répondre

Laissez un commentaire