Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Indice de liberté économique 2023 : la France à la 57e place

Indice de liberté économique 2023 : la France à la 57e place

par
1 265 vues

Le think-tank Heritage Foundation a fait paraître en février dernier l’édition 2023 de son indice de liberté économique dans le monde. Si les dix premiers pays du nouveau classement ne changent guère par rapport au classement de 2022 (Singapour est toujours premier, suivi par la Suisse, l’Irlande, Taiwan, etc.), certaines différences peuvent toutefois être constatées. Tout d’abord, le score moyen de liberté économique à l’échelle planétaire s’est dégradé, passant de 60 en 2022 à 59,3 cette année. Il s’agit du score le plus bas enregistré depuis 20 ans, souligne Heritage Foundation. Kevin Roberts, son président, a ainsi déclaré : « L’indice de liberté économique de cette année révèle à quel point l’économie mondiale est devenue fragile. (…) Trop de pays ont renoncé aux principes économiques de base, laissant les communautés en subir les conséquences ». Pour lui, le monde d’aujourd’hui est face à une alternative : emprunter « la voie étroite de l’autonomie gouvernementale, de la dignité humaine et de la liberté ordonnée », ou bien suivre « la voie large d’une économie dirigée par une élite technocratique sans aucune place donnée à la contestation ou à la responsabilité ». Pour Heritage Foundation, la Chine, classée 154e sur 176 en 2023, est l’exemple même d’un pays ayant fait le choix de ce que Friedrich Hayek avait déjà appelé la « route de la servitude ».

La liberté économique doit être davantage défendue, y compris dans les pays démocratiques et capitalistes. Parmi ces derniers, ce sont surtout les États-Unis qui semblent avoir connu le plus net recul de la liberté économique. Classés 25e en 2023, ils ont obtenu leurs plus mauvais résultats depuis la création de l’indice, voyant leur score passer de 72 en 2022 à 70,6 en 2023. « Le principal facteur de l’érosion de la liberté économique de l’Amérique, lit-on sur le site de Heritage Fondation, réside dans les dépenses publiques excessives, qui ont entraîné une augmentation du déficit et du fardeau de la dette ». À noter cependant que les États-Unis font toujours nettement mieux que la France (63,6) qui passe de la 52e place en 2022 à la 57e place en 2023…

 En outre, n’oublions pas que la liberté économique est indissolublement liée, comme le soutient Anthony Kim, responsable de l’indice de liberté économique, au « bien-être général », dont relèvent la santé, l’éducation, l’environnement et l’innovation. C’est la liberté économique, poursuit-il, et non l’ESG qui « rend l’Amérique et le monde plus propres, plus sûrs et mieux gouvernés ».

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

3 commentaires

Laurent46 24 mars 2023 - 7:52

Résultat de la culture Républicaine des Taxes, Charges et contrainte sans oublier qu’avec ce chiffre médiocre la Dette Macron est pharaonique et que toutes les couches locales sont dans le rouge voir pour beaucoup à la limite du surendettement. Mais la majorité sinon la totalités des communes se glorifient d’avoir « piqué » c’est ce qui se disait souvent, tous les vieilles demeures des patrons qui eux s’en sont débarrassé à cause justement des taxes et charges qui pèsent sur les propriétés ce que les collectivités locales ne payent pas, mais quel entretien, des gouffres financiers et par conséquence des taxes, taxes, taxes. Regardez le luxe à l’intérieur et à l’extérieur de la majorité des Mairies et pire encore des nouvelles Agglomérations et Régions qui n’y ont pas été avec le dos de la cuillère.
Comme déjà dit il faut supprimer le salon des Maires lieu de perdition et de débauche dans les dépenses souvent après une journée bien remplie par une euphorie alcoolique. Faites le tour des dépôts ouverts des services techniques de toutes ces structures locales il y a de quoi être surpris et inquiet au regard du gâchis.

Répondre
Astérix 24 mars 2023 - 8:47

C’est curieux, je pensais que nous étions les avant derniers juste devant la Corée du Nord….!??

Répondre
JR 24 mars 2023 - 11:33

Bonjour, je suis curieux de savoir ce qu’en pense Bruno Lemaire, le LR repenti, devenu le lèche bottes de Macron. En tous cas, Lemaire n’avait pas brillé par la connaissance des chiffres lors d’un face-à-face avec Eric Zemmour. Merci. Bien à vous

Répondre