Accueil » Gaz et carburants : les efforts doivent venir du gouvernement, pas des Français

Gaz et carburants : les efforts doivent venir du gouvernement, pas des Français

par Adélaïde Motte

Alors que les températures restent fraîches et que le prix à la pompe atteint des sommets, Bruno Le Maire, dans l’émission d’Apolline de Malherbe sur BFM TV, a appelé les Français à faire des efforts pour réduire leur consommation de gaz et de carburants.

Il est vrai que la guerre en Ukraine a des conséquences non négligeables sur l’économie française, principalement à cause de notre dépendance énergétique vis-à-vis de la Russie. Cette situation est le résultat de la politique anti-nucléaire menée par Emmanuel Macron depuis qu’il est président. Toutefois, même sans parler du nucléaire, la France aurait pu se rendre moins dépendante du gaz russe, en achetant le gaz de schiste américain ou en extrayant le sien. Las, le principe de précaution, spécialité bien française, empêche jusqu’à la recherche sur cette énergie, condamnant la France à la décroissance ou à la dépendance.

Le gouvernement a tôt fait de demander des efforts aux Français à chaque crise, oubliant un peu vite que les efforts, pour être consentis, doivent être partagés. Les Français pourraient se lasser qu’on leur demande toujours de se serrer la ceinture pour réparer les erreurs de jugement de leurs gouvernants.

Le chauffage et le carburant sont des problèmes récurrents en France, et les solutions, peut-être difficiles à mettre en œuvre, ne le sont pas tant à trouver. Par conséquent, on ne saurait que trop conseiller à Bruno Le Maire, s’il veut gagner dans le mois qui lui reste à passer à Bercy la crédibilité qu’il n’a jamais eue comme ministre de l’Economie, de mettre à profit ce temps pour lancer l’exploitation de gaz de schiste en France et diminuer les taxes ahurissantes qui pèsent sur le plein d’essence. Les conséquences économiques de la guerre seront ainsi plus aisées à surmonter pour les Français.

You may also like

12 commentaires

JR 9 mars 2022 - 9:32

Bonjour, Bruno Lemaire est un âne qui me déçoit à chaque intervention. J’avais, hélas, une meilleure image de lui il y a quelques années. Mais ce n’est pas si étonnant quand on retourne sa veste à ce point (ex LR) et que l’on va manger dans la main d’un gouvernement qui pose des panneaux 80 km/h dans les campagnes et qui invente des malus jusqu’à 50 000 €.
Concernant les carburants, il est évident qu’il faut instaurer une TIPE flottante. Ainsi, contrairement à ce que disent les petits macronistes à 80 km/h et malus à 50 000 €, le volume de marge (taxes) peut rester le même en n’engrangeant de recette supplémentaire . Ils annoncent que l’état perdrait, non, ce serait seulement un manque à gagner potentiel (sur le dos des Français). Mais les petits macronistes à 80 km/h et malus à 50 000 € expliquent que « en même temps » ils ne peuvent pas perdre cette recette d’opportunité. Comme nous le répétons depuis la prise de pouvoir (volée à F. Fillion) de ces pieds-nickelés, l’urgence est énergétique, le C02 est un non sujet et un bienfait. La grande supercherie climatique n’est aucunement lié au taux de C02 qui est de 0,04 %. Levons l’interdiction (B. Poirson & le père vert Hulot) de recherche et d’exploitation des énergies 100 % d’origine naturelle dont notre sous-sol regorge. Déséscrologisons notre pays, dénonçons la religion du Greta Recette pour tentative d’escroquerie et escroquerie en bande organisée, au profit de puissance étrangère, mais pas que. Merci. Bien à vous

Répondre
Berthelon 10 mars 2022 - 9:29

Entièrement d’accord sur votre analyse … ça suffit de faire peser sur l’ensemble des français des menaces financières que les gouvernements successifs (notamment celui de Macron) n’ont de cesse d’inventer pour le malheur de la France sans pour autant créer de l’économie, à bout de souffle et sans aucune incitation réelle, le pays étant gavé d’administrations diverses pompeuses de fric …

Répondre
LAURENT46 10 mars 2022 - 5:49

Avec près e 80 % de taxes sur le carburant et l’énergie en général ce sa..d demande encore aux autres de faire des efforts ! C’est vrai qu’il faut bien assurer le niveau de vie de l’Etat, de sa cour et des grands assistés de la République. Cela étant les collectivités locales ne sont pas en reste et les augmentations des taxes sur l’eau, de la taxe d’habitation et des autres prélèvements continue à bondir comme si rien n’était. Et ils s’étonnent que plus personne ne les respecte, et qu’ils sont de plus en plus agressés .. Je pense que ce n’est qu’un début et que tout cela va mal finir.

Répondre
Daniel 1945 13 mars 2022 - 9:00

Bonjour,
Impossible de diminuer les taxes sur les produits pétroliers, mais comment va faire l’Etat pour trouver des sous quand il n’y aura plus que des voitures électriques (nucléaires) ?

Répondre
jean-paul lutun 10 mars 2022 - 6:09

cette citation du Général De Gaulle avril 1969
« C’est parce que nous ne sommes plus une grande puissance qu’il nous faut une grande politique, parce que, si nous n’avons pas une grande politique, comme nous ne sommes plus une grande puissance, nous ne serons plus rien »

Répondre
JR 10 mars 2022 - 10:03

Bonjour Jean-Paul, juste, et en ce moment nous ne sommes plus rien. Comparez par exemple Alain Peyrefitte avec ses homologues de maintenant…pour constater que nous sommes dans la culture de l’instant, de twitter, d’Instagram, comment voulez-vous gouverner un pays ainsi. Ce gouvernement est guignolesque. Rappelons que l’élection a été volée à François Fillion, qui, lui, n’aurait jamais été complice de la grande supercherie climatique et des escrocs du Greta Recette, ni non plus, n’aurait installé des panneaux 80 km/ h et inventer une nouvelle dime, le malus à 50 000 €. Merci. Bien à vous

Répondre
Obeguyx 10 mars 2022 - 10:49

Ce matin, je vais faire le plein. 2,10 € le litre !!! 20 % de TVA sur le prix HT (déjà taxé à près de 50 %). Messieurs les français, vous commencez à rembourser le quoi qu’il en coûte du Covid. La guerre en Ukraine n’a rien à voir là-dedans, car les conséquences n’apparaîtront pas avant le mois de Mai ou Juin. Continuez de cautionner cette armée d’incapables et vous allez bientôt vous éclairez à la bougie !!!

Répondre
Dudufe 10 mars 2022 - 11:16

Je viens seulement de découvrir le prix du m3 d’eau. En moyenne en France 4 euros et q.q. centimes le m3.Une famille moyenne consomme environ 150 m3 par an soit soit 600 euros/an soit évidemment 50 euros/mois. Cela est complètement exorbitant. Il doit y avoir comme d’habitude une foultitude de taxes qui grève la facture.

Répondre
JR 10 mars 2022 - 11:34

Bonjour, et toujours en toile de fond, la gigantesque escroquerie Onusienne. l’ONU organisme gangrené par la mafia pseudo verte en col banc: https://climatetverite.net/2022/03/10/comment-lonu-a-impose-la-condamnation-du-co2-anthropique/ . Merci. Bien à vous

Répondre
montesquieu 10 mars 2022 - 11:57

Pourquoi une telle envolée du prix des carburants, débutée avant la guerre en Ukraine?
Ursula qui fait honte au nom de son mari et ses « collaborateurs » ont-ils réfléchi aux conséquence du tout électrique et à la mise au rebut des produits pétroliers? Et par conséquent aux réactions des pays producteurs?
Ces européens sont incapables de tenir comptes aux lobbies bobo, écolo, et autres dans d’autres domaines qui leur font prendre des mesures que les « pauvres européens de base » n’acceptent pas d’où leur détestation à juste titre de l’UE qui leur font jeter le bébé avec l’eau du bain.
Il faut abroger ces mesures irréalistes et mortifères pour notre continent. Et virer les incapables qui les prennent à Bruxelles et dans les pays membres.

Répondre
Astérix 11 mars 2022 - 12:51

Si la France avait été gérée comme il convient, le Pays n’aurait AUCUN DÉFICIT comme sous Pompidou !
Concernant le prix de l’essence, ci-après les chiffres :
Près d’un euro de taxe pour le sans-plomb 95
Selon l’Union française des industries pétrolières (UFIP), dans 1,66 euro de litre de sans-plomb 95, il y a :
– 0,691 euro de TICPE (Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques)
– 0,138 euro de TVA sur la TICPE
– 0,138 euro de TVA sur le produit
– 0,148 euro de coût de distribution
– 0,541 euro de coût du produit
Soit 96,7 centimes d’euro de taxes par litre (environ 58% du montant total)
De qui se moque t’on ?
Les taxes sur les taxes ??
Si les Français veulent continuer à élire les incapables imbéciles qui nous gouvernent depuis plus de 40 ans qu’ils ne viennent pas pleurer ou râler en permanence.
Ils ne peuvent s’en prendre qu’à leur crétinisme !

Répondre
Obeguyx 13 mars 2022 - 7:13

Je suis allé acheter des bougies : c’est pas donné !!!

Répondre

Laissez un commentaire