Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Désobéissance civile : quand des élus se moquent de la démocratie

Désobéissance civile : quand des élus se moquent de la démocratie

par
831 vues

Nous sommes habitués à voir nos syndicats s’opposer à toute réforme et à paralyser le pays. Cela ne date pas d’hier. A partir de 1947 et jusqu’en 1953, par exemple, la CGT a organisé une série de grèves dures, assorties de nombreux sabotages qui ont provoqué des dizaines de morts. Pendant plusieurs années, elle a fait subir à la France des blocages, des grèves dans les mines, le secteur textile et autres industries, elle a mis le pays à feu et à sang avec la participation active du Parti communiste français aux ordres de Moscou. Il est devenu presque banal de voir les syndicats français non-représentatifs, rappelons-le, revendiquer cette brutalité purement idéologique, même lorsque la justification des « luttes » est on ne peut plus douteuse. Il est moins banal de considérer comme des instances démocratiques des « partenaires » qui ne représentent qu’une infime minorité des travailleurs, ne sont pas élus et vivent cependant de l’argent de tous, même de ceux qui ne les approuvent pas. Il est carrément scandaleux, et terriblement inquiétant, de constater que leurs actions les plus contestables, voire illégales,  sont ouvertement soutenues par des élus de la République.

Lorsque Cyrielle Chatelain, co-presidente du groupe EELV à l’Assemblée nationale, et Sandrine Rousseau, députée EELV, sourient avec indulgence des facéties syndicales – même de celles qui peuvent provoquer des drames comme les coupures d’électricité – sous prétexte que  « tous les moyens sont bons pour bloquer cette réforme », on hésite sur le diagnostic. Inconscience totale ? Elles ne sont pas à l’Assemblée par la grâce d’un tirage au sort, elles ont été élues, des gens leur ont fait confiance pour imposer leurs idées avec les moyens mis à leur disposition. Elles ont la possibilité de réfléchir, d’étudier les ressorts techniques des questions qui les préoccupent, d’écrire des notes et des rapports, de proposer des amendements, elles sont libres d’exposer leurs arguments. Il semblerait qu’elles ignorent tout du fonctionnement d’un système parlementaire et démocratique, du respect dû aux lois et donc aux citoyens. D’emblée, elles appellent au vandalisme et à la « désobéissance civile » – le cache-sexe politiquement correct de l’action illégale. Malheureusement, on sait depuis toujours que les contempteurs de la légalité ne sont pas les plus ardents défenseurs de la démocratie.

Vous pouvez aussi aimer

7 commentaires

jean kircher 26 janvier 2023 - 8:40

Encore un nième constat du désastre français! Notre démocratie est malade et en danger et la voie semble sans issue.
Que faire? Qui va oser?

Répondre
JR 27 janvier 2023 - 6:33

Bonjour Jean, la 1 ère action à faire c’est d’anéantir politiquement les écolos d’obédience commnuno-nazistes, cette idéologie carbo-climatique notamment, mais pas que, est la gangrène de notre civilisation. Merci. Bonne libération de C02

Répondre
JR 26 janvier 2023 - 11:03

Bonjour, quand il s’agit de terreur vertes, les médias subventionnés et les juges rouges (pléonasme) ferment les yeux. Leur modèle étant celui de Y. Jadot, P, Canfin, S. Rousseau et toute la bande de néo-religieux carbo-climatique. https://climatetverite.net/2022/02/12/leffrayante-republique-ecologiste-de-yannick-jadot/
Mais la tension monte vis à vis de cette nouvelle catégorie de terroriste qui ne vaut pas mieux que les autres, le dieu climatique n’est pas mois tolérant, du moins l’interprétation qu’en font les escrocs, les profiteurs et les néo-religieux. En attendant des opportunistes businessmans, s’en mettent plein les poches, tant que c’est de l’argent privé me direz-vous, le souci c’est que cette secte climatique a gangréné certains gouvernements: https://climatetverite.net/2023/01/26/comment-al-gore-a-gagne-330-millions-de-dollars-avec-lalarmisme-climatique/ Merci. Bonne libération de C02

Répondre
nanard 27 janvier 2023 - 8:26

merci pour ces liens qui devraient être diffusés plus largement. Il n’empêche que la contestation et l’obstruction des syndicats relève plus d’une idéologie révolutionnaire (anti capitaliste) que démocratique.

Répondre
JR 27 janvier 2023 - 6:18

Bonjour Nanard, oui, et nous pouvons y ajouter l’obscurantisme verts à l’origine de notre déclin énergétique et du déclassement de Français. Merci. Bonne libération de C02

Répondre
Henri 26 janvier 2023 - 3:46

En 2007, le Parlement a invalidé le référendum de 2005 relatif au « Traité européen », avec la complicité du Conseil constitutionnel qui, au prix de moult contorsions casuistiques, a donné son feu vert. Démocratie ?

Répondre
JR 27 janvier 2023 - 6:24

Bonjour Henri, c’est bien depuis cette date que les Français n’ont plus cru aux élections. Cette remarque est indépendante du sujet. Puisque personnellement j’avais voté pour, mais j’ai été frustré, comme de nombreux compatriotes que le résultat des urnes n’aient pas été respectés. Aujourd’hui, nonobstant ce que l’on sait, je voterai contre, car soit nous avions mal compris, soit on nous avait mal expliqué, soit les deux, mais je ne m’entends pas dicter par une folle, ce qu’il y a dans mon assiette ou le véhicule que je dois conduire. Merci. Bonne libération de C02

Répondre

Laissez un commentaire