Pour la liberté économique et la concurrence fiscale
Banner
Home » Covid : le totalitarisme est en Chine, pas en France

Covid : le totalitarisme est en Chine, pas en France

par Nicolas Lecaussin

Nombreux étaient (et il en existe encore !) ceux qui se plaignaient des mesures « totalitaires » contre le Covid qui seraient prises par le gouvernement. Ils peuvent désormais comprendre ce que sont des mesures totalitaires  en suivant ce qui se passe en Chine. La dictature de Pékin a décidé de bloquer des villes entières. La fermeture est totale et l’isolement forcé. Ce que les habitants (environ 26 millions) de Shanghai ont enduré ces derniers temps ressemble à un film de science-fiction. Des barrières vertes sont apparues sans avertissement à l’extérieur des bâtiments d’où il est interdit de sortir. De nombreuses clôtures, qui mesurent environ deux mètres de haut, ont été installées autour de bâtiments désignés comme «zones scellées» où au moins une personne a été testée positive . Il est interdit à toute personne vivant à l’intérieur d’une «zone scellée» de mettre les pieds hors de chez elle, qu’elle soit ou non infectée par le virus. Les maisons sont closes comme au Moyen Age au temps de la peste et de la lèpre. Les habitants reçoivent des rations alimentaires de qualité douteuse de la part du gouvernement. Dans plusieurs quartiers de la partie est de la ville, certains souffrent de diarrhée et de douleurs à l’estomac après avoir consommé des aliments envoyés par les autorités locales.

Bien entendu, le pouvoir de Pékin qui n’a toujours pas rendu publiques les informations sur les origines du Covid, ne veut pas communiquer non plus sur l’efficacité du vaccin chinois qui semble extrêmement douteuse. Mais qu’importe, il est plus simple d’obliger les gens de rester chez eux en clouant les portes.

You may also like

7 commentaires

Philippe 2 mai 2022 - 9:42

Allons M. Lecaussin, vous n’allez tout de même pas avoir la malhonnêteté intellectuelle de justifier le confinement et autres mesures sanitaires prises en France en nous comparant à la Chine ?!
Évidemment que les mesures prises par un état totalitaire sont sans commune mesure avec celles prises dans un pays démocratique. Évidemment et heureusement !
Néanmoins tout est relatif et le principe reste identique même si les conséquences sont différentes. De plus, la mise en place de telles mesures dans un pays comme le nôtre peut laisser penser à un prémisse de perte, de régression, de nos droits fondamentaux.
Si, à votre instar, il devient possible de justifier de tout par comparaison avec le pire, alors les fondements de notre Liberté vont s’effriter, peu à peu mais inexorablement. Et ceci d’autant plus vite que pour un peu plus de sécurité (sanitaire) même des libéraux acceptent le principe de moins de liberté, que cette privation soit relative, qu’elle soit temporaire et/ou de circonstance, c’est le principe qui compte.
Mais de toute façon, le processus est en marche depuis longtemps. Subrepticement, insidieusement, nous nous sommes mis sur la route de la servitude car c’est celui que prennent tôt ou tard toutes les démocraties…

Répondre
Nicolas Lecaussin 2 mai 2022 - 9:49

Avant de m’accuser de « malhonnêteté intellectuelle », vous auriez pu remarquer que nous nous sommes prononcés plein de fois contre le confinement…Et, en plus, il y a des différences entre les confinements… Le confinement en France ou en Suisse ce n’est pas vraiment le confinement en Chine…
Cordialement
Cordialement

Répondre
CLEMENT 2 mai 2022 - 10:22

Différence de degré pas de nature…

Répondre
IsabeIle 2 mai 2022 - 12:14

Ca n’est pas parce que l’on n’est pas comme en Chine que les mesures prises sont acceptables et non totalitaires ! Empêcher des gens de circuler en train, en car, d’aller à peu près partout sans pass vaccinal est une mesure totalitaire ! Et ne je parle pas de ceux que l’on empêche encore de travailler. C’était déjà inadmissible dans le principe mais c’est encore pire alors même que le vaccin a prouvé son inefficacité ! Il y a des degrés de totalitarisme mais ça n’en reste pas moins du totalitarisme !

Répondre
Nicolas Lecaussin 2 mai 2022 - 5:22

Madame, sans le vaccin, on aurait été encore plus confinés…
Cordialement

Répondre
Obeguyx 3 mai 2022 - 7:08

Ce sont les politicards qui nous font ressentir le totalitarisme. Il y a bien des façons de faire accepter « intelligemment » des décisions prises en haut lieu. Evidemment que nous ne sommes ni en Chine, ni en Algérie, mais cette façon de « faire » de nos sous-élites laisse quand même rêveur. Une démocratie qui n’est pas vigilante sombre dans la bureaucratie qui mène directement à une forme de totalitarisme. Un bon exemple : depuis le 01 Mai 2022 tous les véhicules neufs sont équipés d’une « boîte noire ». Pour quoi faire ? Il parait que c’est pour la sécurité routière. Les bobos habituels sont ravis, pas moi ! Si vous en voulez, des exemples, j’en ai d’autres.

Répondre
paul 7 mai 2022 - 8:11

Il n’y a pas d’intermédiaire soit on est dans un régime dictatorial soit non pas x %.
Quand en France les conseils de défense sont sans aucune justification juridique et contrôle du parlement, nous sommes entrés en dictature. Ce n’est pas parce qu’on est encore loin de la Corée du nord que nous restons en démocratie libérale.

Répondre

Laissez un commentaire