Accueil » Ces canicules qui ont marqué l’histoire de France

Ces canicules qui ont marqué l’histoire de France

par Morgane Afif

Non, la canicule n’est pas née au XXIe siècle. Les premières données chiffrées attestant d’épisodes de fortes chaleurs et d’incendies remontent en France au XVIIe siècle. En 1636, le pays affronte « un effroyable harassement de chaleur » causant une forte épidémie de dysenterie, conséquence de la baisse puis de la contamination des cours d’eau dont résulte alors une mortalité exponentielle. Quelques années plus tard, Madame de Sévigné constate dans une lettre à sa fille datée du 24 juillet 1675 : « Nous apercevions comme vous que le procédé du soleil et de saisons étoit changé ».

Dans un rapport récent, le Sénat rappelle les   « 500 000 morts lors de l’été 1636 ou de l’été 1705, 700 000 lors des canicules estivales de 1718-1719 », alors que la Seine atteint son plus bas niveau historique. La sécheresse qui sévit dans tout le pays entraîne de nouveaux épisodes de dysenterie et une très forte hausse de la mortalité infantile. C’est à ce moment qu’est mise en place l’échelle du pont de la Tournelle, à hauteur des basses eaux de l’été 1719. D’autres étés, ensuite, ont fait un grand nombre de victimes : environ 200 000 en 1747, autant en 1770. En 1788, les conséquences de la canicule sur les récoltes ont contribué à attiser la colère révolutionnaire. Au XIXe siècle, les grandes chaleurs de 1846 et 1859 ont aussi beaucoup fait souffrir les populations. Au XXème siècle, la France a connu une canicule particulièrement meurtrière en 1911, et d’autres très sévères en 1976, en 1983, 2003 : on ne compte plus les épisodes de sécheresse, qui, l’histoire nous le montre, ne touchent pas uniquement notre génération.

Vous pouvez aussi aimer

10 commentaires

Laurent46 9 août 2022 - 4:50

Mais de nos jours les ConTrolles font croire que c’est la faute des Trolles qui peuplent la planète, ce qui permet à d’autres EcroTrolles de piller la planète en commençant par les GouvernanTrolles qui donnent en permanence l’exemple le plus maléfique.

Répondre
Serge GRASS 9 août 2022 - 4:55

Vous oubliez 1893, la sécheresse a été telle que les paysans ont été autorisés à faire paître leurs troupeaux en forêt. De nombreuses circulaires ministérielles donnaient des conseils aux agriculteurs, notamment de cultiver du maïs et de l’ensiler pour que la fermentation alcolique permette sa conservation. A votre disposition pour vous les communiquer.

Répondre
Almaviva 9 août 2022 - 6:59

C’est clair, les phénomènes de forte chaleur ou de très grand froid ont toujours existes sur cette planète ! Et ce ne sont pas les ecolos qui changeront quoique ce soit, il faudrait que tout ceci soit dit pour l’ensemble des citoyens. Il faut arrêter ces idioties écologiques dont nous bourrent le crâne tant les médias que les pouvoirs publics.

Répondre
Obeguyx 9 août 2022 - 9:25

Les périodes caniculaires et donc de sécheresse existent de manière certaine depuis le X° siècle. Des écrits et des témoignages en attestent, à moins qu’on reconstruise l’histoire, une fois de plus.

Répondre
montesquieu 9 août 2022 - 10:52

Oui, mais l’Homme doit être le seul responsable de ce qui se passe dans l’univers. Théorème évidemment faux mais prôné par les institutions internationales à commencer par celles de l’UE. Tant que nos responsables politiques pour d’obscures raisons guère avouables ne réagiront pas contre ces inepties et refuseront de mettre au pas les écolos dogmatiques et parfois délinquants (dégonfleurs de pneus par ex), on restera mal partis. Il est à croire hélas que seul un conflit armé pourrait leur remettre la tête sur les épaules et retrouver leur bon sens!

Répondre
Bernard GUILHON 9 août 2022 - 2:07

« Oui, mais l’Homme doit être le seul responsable de ce qui se passe dans l’univers. » Enseignement de base de la Franc-Maçonnerie, dont la discrétion légendaire n’a pour seul but que de nous faire croire à sa disparition. Alors qu’elle règne dans la quasi-totalité des gouvernements.

Répondre
montesquieu 10 août 2022 - 2:52

Merci pour votre éclairage.
Mais n’y a t il pas des différences entre les loges « déistes » (GLF, loges de rite écossais) et le GOF par ex?

Répondre
3eme Rpima 9 août 2022 - 8:02

Il faut lire les 12 mensonges du GIEC de Gerondeau
Excellente lecture. Il faudra bien une taxe supplémentaire pour les migrants

Répondre
Fredlou 10 août 2022 - 8:32

Vite une taxe pour que recule la canicule!

Rappelez-vous que nous ne sommes qu’a une loi et une taxe du bonheur!

Répondre
PAL 14 août 2022 - 11:04

Le décarbonisme est un crime contre l’Humanité.

Répondre

Laissez un commentaire