Accueil » Exil fiscal aux Etats-Unis : 1 130 départs

Exil fiscal aux Etats-Unis : 1 130 départs

par Nicolas Lecaussin

1.130, c’est le nombre d’Américains qui ont renoncé à leur nationalité et fui le territoire des Etats Unis. Pour des raisons fiscales évidemment.

Qui a dit que les Etats-Unis étaient un paradis fiscal ? Il est vrai, la pression fiscale autant sur les individus que sur les entreprises est bien moindre là-bas qu’en France et il existe une concurrence fiscale entre les Etats, mais cela ne suffit pas. La politique d’Obama et la hausse des impôts font fuir de nombreux contribuables américains. Au deuxième trimestre 2013, 1130 d’entre eux ont préféré renoncer à la nationalité américaine pour raisons fiscales.

C’est deux fois plus que pour toute l’année 2012 et plus de 10 fois plus qu’en 2007, un an avant l’élection d’Obama.

You may also like

Laissez un commentaire