Accueil » Journal des Libertés

Journal des Libertés

par Jean-Philippe Delsol

Chers Lecteurs, Chers Amis de l’IREF, Vous recevez notre lettre hebdomadaire et les nombreuses études que nous publions pour commenter l’actualité et analyser la situation politique, économique ou sociale. Nous exerçons un regard critique, mais nous nous efforçons aussi de formuler des propositions concrètes de réforme pour rendre à chacun, autant que faire se peut, sa liberté et sa responsabilité.

Nous vous remercions de votre confiance et de l’appui moral et financier de nombre d’entre vous qui nous permettent de poursuivre notre travail d’explication et de persuasion contre l’emprise excessive de la collectivité publique, les contraintes de toute nature dont nous sommes les victimes permanentes, la pression intolérable et nuisible de la fiscalité, l’injustice d’une redistribution débridée, le délabrement culturel… Pour approfondir notre démarche, lui donner de l’épaisseur, et apporter la force de l’esprit à notre combat médiatique quotidien, nous avons décidé, conjointement avec l’ALEPS, fondée il y a plus de 50 ans sous l’autorité de Jacques Rueff, de créer une nouvelle revue trimestrielle de réflexion et de débat. Nous croyons en effet que si le poisson pourrit par la tête, c’est aussi par la tête que nous pourrons régénérer la vie sociale, en convaincant nos élites morales, intellectuelles, politiques et économiques de la pertinence d’un libéralisme authentique, de l’intérêt de la concurrence, du respect dû au travail et à l’initiative personnelle, de l’exigence et de la valeur des libertés individuelles, de l’éthique sur laquelle reposent l’économie de marché et les sociétés ouvertes … Nous pensons possible et souhaitable de renouveler la réflexion sur ces thèmes trop souvent remisés, de recueillir l’écoute d’un monde en peine de boussole et notamment d’une jeunesse désabusée par l’insipidité de la doxa ambiante. Oui, nous avons cette ambition de faire vivre ou revivre une pensée qui irrigue le mouvement toujours plus vif de nos sociétés. Le premier numéro de cette revue est publié en ce mois de juin sous le nom de Journal des Libertés. Celui-ci sera disponible en ligne (gratuitement) et en version papier (payante). Vos abonnements seront évidemment bien venus pour soutenir notre Journal. Nous serions heureux que vous le consultiez sans tarder en allant sur le site. Nous espérons que ce Journal des Libertés retiendra votre attention et nous restons à votre écoute pour toutes suggestions ou observations afin d’en améliorer le contenu, la présentation ou la diffusion. Nous vous prions de croire, Chers Lecteurs, Chers Amis de l’IREF, à l’expression de toute notre sympathie. Jean-Philippe Delsol Nicolas Lecaussin Journal des libertés : bulletin abonnement

Documents joints

You may also like

4 commentaires

ravelet 16 juillet 2018 - 3:01

payer par chèque le journal des libertés papier ????
bonjour !
je ne veux pas être enfourché par paipal !
puis-je payer le journal des libertés par chèque , soit 60,00
euros ?
merci !

Répondre
Jean-François Huet 7 octobre 2021 - 1:23

Je suis médecin anesthésiste reanimateur

J’ai eu une forme de Covid assez sévère avec une saturation en air à 86%,prise en charge précocement et correctement en rupture avec les recommandations initiales des autorités sanitaires.

Je me sais traité comme un reanimateur aminoside,hbpm corticoides à partir de j6 et et jusqu’à disparition TOTALE de mes râles crépitants et normalisation TOTALE de mes marqueurs d’inflammation, car le fait de ne plus être hypoxemique ne veut pas dire qu’on soit guéri.

J’ai eu recours à des corticoide en inhalation et j’ai pris un antileucotriene.

Ma maladie a duré environ 5 semaines d’une fatigue extrême.

Je suis aujourd’hui guéri et sans séquelles.

Mes anticorps anti SARS-COV-2 sont à un taux très élevé presque un an après ma maladie, infex ogg total supérieur à 250 ui
je n’ai aucune raison médicale d’avoir recours à une vaccination même
 » au doigt mouillé à une dose  »

Je suis résolument pour le principe d’une vaccination massive des sujet à risque, et non des vaccinations massives et aveugles qui ne feront que multiplier les accidents et les formes cliniques atypique par anticorps facilitants.

Ma préférence va aux vaccins à virus inactivés dans le doute de l’efficacité de la durée et de l’innocuité des vaccins dont la protéine S est le facteur vaccinal.

Je suis farouchement CONTRE LE PASS SANITAIRE qui est une ânerie totalitaire grotesque sans le moindre intérêt épidémiologique en plus d’être une monstruosité sociétale majeure .

Je suis farouchement contre une obligation vaccinale anti-Covid compte tenu de la faible mortalité du SARS-COV-2 et du fait que traité correctement plus de 99% des patients en guérissent s’ils ont eu la malchance d’en être malade même gravement ce qui sur la totalité des contaminations est en fait TRES RARE .

Au total je suis résolument POUR UNE VACCINATION des sujets à risque et CONTRE une vaccination massive et aveugle sans référence au rapport bénéfice/ risque en fonction des tranches d’âges et des comorbidités, CONTRE toute vaccination en l’absence d’évaluation du statut immunitaire et vaccinal des patients.

Ni antivax ni complotiste mais médecin expérimenté et citoyen défenseur des droits et de la démocratie.

Dr JF Huet
Anesthésiste reanimateur
( retraité)

Répondre
Michel de Crousnilhon 5 février 2022 - 8:07

M. Nicolas Lecaussin, partisan obstiné de la « vaccination » tient des propos outranciers à l’encontre de Florian Philippot. Ses accusations ne s’appliqueraient-elles pas plutôt au ministre Veran, dont les incohérences, les mensonges et les errements sont flagrants ?

Répondre
Nicolas Lecaussin 7 février 2022 - 10:39

Les propos et les tweets de Philippot sont plus qu’outranciers ! Heureusement, pas grand monde le suit… Même si 0.5 % c’est déjà beaucoup…
Cordialement,
NL

Répondre

Laissez un commentaire