Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’insurrection conservatrice australienne

L’insurrection conservatrice australienne

par
33 vues

Les dernières élections législatives en Australie qui ont eu lieu samedi, 21 août, n’ont donné aucun gagnant. C’est la première fois depuis 70 ans. Très populaire il y a seulement quelques mois, le Parti travailliste se retrouve à égalité avec l’opposition libérale (le principal Parti conservateur).

Après avoir eu plus de 12 points d’avance et un Premier ministre – Kevin Rudd – avec une popularité énorme, le Parti travailliste s’est donc effondré aux élections. La cause ? Les électeurs australiens ne veulent pas d’une politique économique de gauche. Son projet de taxer les émissions de CO2 (rejeté par le Parlement) et surtout les nouveaux impôts sur l’industrie minière n’ont pas été accepté par les Australiens. De même, son plan de relance à 19.7 Mds de dollars australiens a fait passer le surplus budgétaire de 2007-2008 en un déficit de 32.1 Mds de dollars australiens. Son adversaire, le libéral Tony Abbott, a su profiter des dérives étatistes du parti au pouvoir en faisant campagne pour moins de taxes et plus de libertés économiques. Les Australiens ont entendu son message. (WSJ, 23 août 2010, pages Opinions, résumé)

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire