Accueil » Apologie du livre. Demain, aujourd’hui, hier

Apologie du livre. Demain, aujourd’hui, hier

par IREF

Le titre est partiellement trompeur. L’auteur, ancien journaliste, aujourd’hui directeur de la prestigieuse Bibliothèque universitaire de Harvard, fait l’éloge du livre sous une forme papier tout en soutenant que la numérisation est inévitable. La bibliothèque de Harvard est la première grande bibliothèque à avoir ouvert ses portes à Google pour lui permettre de mettre en ligne son énorme collection. Les arguments de Darnton tiennent à la fois du bon sens et de l’amour de la liberté.

Pour lui, Google Book Search rendra le savoir livresque accessible à une échelle mondiale nouvelle. Les possibilités de recherche seront immenses et permettront à tous de lire ce qu’ils n’auraient pas pu lire autrement. Et, paradoxalement, l’entreprise de Google ne rend pas les bibliothèques classiques obsolètes. Au contraire, elle les fera connaître au monde entier. Pour lui, la liberté de lire triomphera des restrictions et des réglementations étatiques.

You may also like

Laissez un commentaire