Accueil » Bonne nouvelle : les fortunes professionnelles de France ont augmenté

Bonne nouvelle : les fortunes professionnelles de France ont augmenté

par Nicolas Lecaussin

Cela ne va pas plaire aux – très nombreux – ennemis des riches. Selon le dernier classement que vient de publier le magazine Challenges, les fortunes professionnelles de France ont augmenté de 5 % et dépassent la somme de 1 000 milliards d’euros. Il s’agit des fameux 500 les plus riches. Le nombre de milliardaires est, lui aussi, plus élevé. Ils sont 122 en France. Il n’y en avait qu’une vingtaine vers la fin des années 1990. Oui, bien sûr, dans le classement des plus riches, nous retrouvons Bernard Arnault, les familles Wertheimer (Chanel), Hermès, Bettencourt, Pinault, Dassault et Mulliez…Mais, comme pour le classement Forbes que nous avons aussi analysé, ce qui compte ce sont les nouveaux entrants et la hausse de la fortune professionnelle. Quelques exemples. Rodolpho Saadé est passé de la 19e à la 5e place des plus grosses fortunes. Il dirige CMA CGM Transports, société française présente dans plus de 160 pays à travers 755 agences locales. Il emploie plus de 150 000 personnes et possède une flotte de 580 navires. Emmanuel Besnier vient d’entrer, lui aussi, dans le classement des dix premiers. Il dirige le célèbre groupe Lactalis qui emploie plus de 85 000 personnes.

Parmi les nouveaux dans le classement Challenges figurent des entrepreneurs et des investisseurs. L’une des plus belles réussites est celle de Laurent Junique, à la tête de TDCX, une société qui fournit des services numériques et au sein de laquelle travaillent plus de 15 000 employés. Il y aussi Edouard de Jenlis avec ses produits de cuisine Magimix, une marque française connue un peu partout dans le monde. Ou bien Didier Tabary avec son groupe de cosmétique Kresk basé en Bretagne.

Dans le classement, on trouve 34 fondateurs et actionnaires de licornes avec une fortune cumulée de 22 milliards d’euros. Leur moyenne d’âge est d’environ 34 ans. Les licornes sont des sociétés innovantes qui se développent très rapidement et qui deviendront, peut-être, demain, des Google, des Amazon ou des Youtube.

Ce classement est une preuve supplémentaire que le travail paye. Malgré la crise, des entrepreneurs français ont réussi à résister, à faire grossir leur entreprise et à créer des emplois. Nous sommes encore très loin de la vitalité entrepreneuriale américaine mais cela mérite d’être mentionné. Les plus grosses fortunes professionnelles de France augmentent et c’est tant mieux.

You may also like

Laissez un commentaire