Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Accord Santé France-Canada : on pouvait trouver beaucoup mieux

Accord Santé France-Canada : on pouvait trouver beaucoup mieux

par
33 vues

La France et le Canada viennent de signer le 28 novembre un Accord de partenariat dans le domaine de la Santé. Mais, comme nous le rappelle cette étude de l’Institut Economique de Montréal , le système canadien de santé est le dernier exemple à prendre: étatisé, déficitaire, bureaucratie pléthorique, inefficacité chronique…

Le système de santé au Canada souffre de plusieurs maux. Les listes d’attente qui ne cessent de s’allonger, les engorgements des urgences et le manque de personnel médical ne sont sûrement plus des nouvelles pour qui que ce soit. La situation n’a cessé d’empirer en dépit de l’importance croissante des dépenses consacrées à la santé au cours des dernières années et de l’injection par les gouvernements de dizaines de milliards de dollars additionnels.

Les dépenses totales en soins de santé au Canada s’élevaient à 121,43 milliards de dollars en 2003, soit 3 840 dollars (environ 2.600 euros) par personne. Elles représentent 10 % du produit intérieur brut (PIB), ce qui place le Canada au sixième rang de l’ensemble des pays de l’OCDE pour l’ampleur des dépenses. Un ajustement pour la population le classe même en tête de la liste des pays avec accès universel aux soins de santé. Le secteur public compte pour 70 % des dépenses totales. Les dépenses de santé au Canada n’ont cessé de gonfler au cours des dernières années. Les fonds consacrés à ce secteur par les gouvernements provinciaux ont crû de 194 % au cours des deux dernières décennies, ou de 5,9 % par an en moyenne. En termes réels, donc en ajustant pour l’inflation, ces dépenses ont crû de 88 % soit de 3,4 % par an en moyenne, un taux de croissance plus élevé que celui du PIB canadien (3,08 %).

Lire l’étude de l’IEM : Financement de la santé: engloutir des milliards n’est pas la solution

Vous pouvez aussi aimer

1 commenter

Anonyme 4 septembre 2010 - 12:06

Coût de la santé – Canada
Le canada installe un système informatisé effectivement coûteux mais qui doit permettre une réduction des retards dignostiques, des interactions médicamenteuses nocives, des coûts globaux (évitant la redondance d’examens paracliniques, etc …).

L’utilisation de la version francaise de leur dossier médical informatisé aurait permis à la France de faire des économies avec un système qui fonctionne basé qur la SNOMED CT plus adaptée que la CIM 10 pour les cliniciens.

 » http://www.infoway-inforoute.ca/lang-fr/  »

Dr JP. bouquillon

Répondre

Laissez un commentaire