Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » SNCF : environ 2 250 euros accordés aux cheminots pendant les JO juste pour qu’ils ne fassent pas grève !

SNCF : environ 2 250 euros accordés aux cheminots pendant les JO juste pour qu’ils ne fassent pas grève !

par
1 340 vues

La direction de la SNCF a mis sur la table de nouveaux « accompagnements financiers » au cours d’une rencontre avec les syndicats. La principale mesure porte sur une « indemnité journalière » accordée aux cheminots pendant la période des Jeux olympiques et paralympiques (JOP), du 26 juillet au 8 septembre 2024 « pour s’assurer de leur présence ». Son montant est fixé, pour le moment, à 50 euros. Mais il peut évoluer car les syndicats « ne sont pas satisfaits ». Ils en veulent plus. L’information a été relayée par France Info aussi.

Donc, en plus de leurs salaires et autres privilèges, les agents de la SNCF pourraient toucher plus de 50 euros par jour pendant 45 jours. Ou 2 250 euros de plus (s’ils veulent travailler durant toute la période des Jeux). Juste pour qu’ils ne fassent pas grève ! Merci les contribuables !

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire

4 commentaires

Almaviva 3 décembre 2023 - 10:43

C’est vraiment lamentable ! Qui est le PDG de la SNCF ? Ne serait-ce pas notre ancien 1er ministre !! Il devrait pourtant connaître l’état des finances de notre pays !!

Répondre
Lacoste 3 décembre 2023 - 11:06

C’est étonnant avec la SNCF cette fois-ci ! L’arme ultime des cheminots : la « menace de grève » !! Et une fois leur exigence obtenue : on se surprend à comprendre que la levée de la « menace » n’est que temporaire, et remise sur le coup : retraite, fermeture lignes Air France, TGV, etc..etc.. tout cela obtenu indéfiniment .. pour des promesses qui restent temporaires …à peine respectées … ! Mais donc cette prime obtenue spécifiquement serait temporaire. ? Etonnant… non .. c’est pas fini !

Répondre
louis 31 janvier 2024 - 9:48

la republique lachera le fric car elle sait qu’a ces conditions elle peut compter sur ses larbins pour mettre le bon bulletin dans l’urne

Répondre
DEL 20 février 2024 - 9:08

Donner une prime pour travailler en plus du salaire et de tous les avantages qu’ont les ouvriers de la SNCF est un scandale, nous n’avons jamais vu ça, c’est pour cela que leurs finances se portent si bien et que les contribuables doivent sans cesse renflouer. Il faut avoir le courage de privatiser la SNCF, une entreprise indépendante est bien
obligée de faire avec ce qu’elle a. C’est trop facile de dépenser sans compter et de faire payer les autres …

Répondre