Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Quand le monde se radicalise, l’Occident doit se redresser plutôt que de frissonner

Quand le monde se radicalise, l’Occident doit se redresser plutôt que de frissonner

par
166 vues
Sommes-nous à la veille d’une grande conflagration mondiale ? Comme dans les années 1930, le monde se radicalise. Les deux figures de proue en sont bien sûr la Chine et la Russie qui entraînent dans leur sillage des pays vassalisés.

Poutine (70 ans) et Xi Jinping (69 ans) sont devenus tyrans à vie en supprimant les règles qui auraient empêché leur renouvellement et en cumulant toutes les fonctions importantes. Le dernier a érigé sa “pensée” au rang de vulgate marxiste de la Chine contemporaine et du XXIe siècle. Ces deux tyrans gouvernent en éliminant tous ceux qui les gênent, en invoquant la “sécurité nationale” pour justifier toutes leurs mesures de contrainte et piétiner le droit. Ils surveillent étroitement leur population et la font marcher au pas. Ils érigent des camps de détention, ils se font criminels comme Lénine, Staline, Mao ou Castro, comme les Pol Pot et les Khieu Samphan de notre ex-Indochine, les Chávez, Maduro et Daniel Ortega d’Amérique du Sud.

Leur force est leur faiblesse

Leur tyrannie est d’autant plus dangereuse qu’elle est au service d’une idéologie. Encore marxistes ou staliniens et parfois mollahs de Dieu, ils veulent faire accéder le ciel sur la terre, construire une humanité nouvelle et parfaite, irréelle. Face à l’impossibilité anthropologique d’y parvenir, ils s’enferment dans leur pensée totale et circulaire. En ne tolérant plus la contradiction, ils s’interdisent la confrontation intellectuelle qui favorise le discernement et la clairvoyance. Entourés de fidèles serviles, ils deviennent aveugles et sourds au monde. Quand la réalité s’impose, ils la nient et inventent des prétextes pour ne pas la reconnaître, comme Staline lançant ses purges tour à tour contre les trotskistes-zinoviévistes, les koulaks, les ingénieurs, les saboteurs… pour masquer ses échecs. Comme l’Iran envoyant ses brigades de gardiens de la révolution contre les étudiants. Xi Jinping emprisonne. Poutine empoisonne. Ils préfèrent détruire le monde plutôt que de changer d’idée.

Subtils, néanmoins, ces nouveaux tyrans théorisent les qualités de leurs régimes face aux démocraties. Non sans malice perfide, les Russes et les Chinois raillent notre démocratie libérale impuissante, dispersée, désordonnée dans ses mœurs comme dans son économie. Ils reprochent à l’Occident d’avoir cru, avec Fukuyama, qu’elle marquait la fin de l’histoire. Ils revendiquent une autre conception de la politique, de la morale, de la liberté. Ils esquivent ainsi habilement la critique en se situant au-delà de la démocratie, en désignant les concepts qui forgent leur tyrannie sous des mots qui les déguisent.

Mais ils ne peuvent pas tromper éternellement le monde par leur verbe. Leur force est aussi leur faiblesse. À défaut de liberté de penser, d’agir, de communiquer, d’échanger, la société s’affadit. Elle se dégrade aussi parce que la seule ressource de leurs citoyens devient la ruse, la corruption, la bassesse, la délation, jusque dans les familles, pour gagner de petits avantages dans un monde laid, amoral. C’est en partie cet avilissement des esprits qui a rendu si difficile la reconstruction des anciens pays de l’Est. Et c’est aussi ce qui peut expliquer l’atonie servile des Russes aujourd’hui dans la torpeur des mensonges de Poutine, pâle figure de Staline, comme celle des Chinois passés à la moulinette des camps maoïstes. Ces tyrannies en deviennent stériles. La vérité les rattrape toujours. Par contre, on ne sait jamais quand. Le Reich allemand devait durer mille ans ! Qui aurait parié dans les années 1980 sur le prochain effondrement de l’empire soviétique ?

Lire la suite

Vous pouvez aussi aimer

2 commentaires

Obeguyx 8 novembre 2022 - 9:43

Là, je fatigue … Je suis au bord de l’abandon … Je ne vous suis plus du tout Monsieur DELSOL …

Répondre
JR 18 novembre 2022 - 9:39

Bonjour, concernant  » l’ avilissement des esprits », il est clair que l’yhstérie climatique basée sur le mensonge de Maurice Strong, ne plaide pas en faveur de notre réveil. La néo-religion climatique engendrera les mêmes dégâts que le communisme, puis le nazisme. Nous commençons enfin par nous en rendre compte, l’heure est grave, la France est en déclin et les Français sont déclassés. En revanche pour emmerder les Français, il y a du monde, les 80 km/, les malus à 50 000 € au 1 er janvier, la désindustrialisation. Rappelons qu’un pays industrialisé doit disposer d’énergie peu cher et abondante. Le seul avenir de la France ce sont les suicidaires destructeurs Climatejugend ! Depuis 15 ans, l’inaction énergétique nous conduit aux abimes, Il y a urgence. https://climatetverite.net/2021/11/15/consensus/ Merci. Bien à vous

Répondre

Laissez un commentaire