Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Fraude sociale : le dernier rapport de la Cour des comptes détaille une descente dans l’enfer de l’absurdie française

Fraude sociale : le dernier rapport de la Cour des comptes détaille une descente dans l’enfer de l’absurdie française

Jean-Philippe Delsol interviewé dans Atlantico

par
540 vues

Atlantico : Le tout nouveau rapport de la Cour des comptes, Certification des comptes 2022 du régime général de sécurité sociale et du CPSTI, est sorti. Qu’est-ce qu’il nous apprend sur les chiffres de la fraude sociale en France à l’heure actuelle ?

Jean-Philippe Delsol : La Cour certifie avec réserve les comptes 2022 de quatre des cinq branches de prestations du régime général, ainsi que ceux de l’activité de recouvrement. Elle refuse de certifier les comptes 2022 de la branche famille (réseau des CAF) et de la Cnaf. En effet, note la Cour, les erreurs liées aux données déclaratives prises en compte pour verser les prestations, et non corrigées au bout de 24 mois, ont continué à augmenter en 2022 pour atteindre 5,8 Md€, un montant qui a doublé en quatre ans. Ces erreurs représentent 7,6 % du montant des prestations, et concernent notamment le RSA, la prime d’activité et les aides au logement. En particulier, un quart des montants versés au titre du RSA est entaché d’erreurs. Les erreurs liées aux opérations internes effectuées par les CAF restent quant à elles à un niveau élevé (1,7 Md€).

Lire l’article

Version PDF

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Vous pouvez aussi aimer

Laissez un commentaire