Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Les pendules à l’heure > L’union écolo-gauchiste ou comment achever la France (du moins ce qu’il en (...)

L’union écolo-gauchiste ou comment achever la France (du moins ce qu’il en reste…)

dimanche 18 avril 2021, par Nicolas Lecaussin

La France sort complètement exsangue de la pandémie mais aussi de plusieurs années de mauvaises politiques économiques. Pourtant, le pire est à craindre ! En voyant les représentants de la gauche et des écologistes se réunir samedi pour préparer leur union en vue des élections de 2022, on a toutes les raisons de s’inquiéter. Anne Hidalgo, Olivier Faure, Yannick Jadot, Benoît Hamon, Julien Bayou…écologistes, marxistes, collectivistes…tous étaient là pour débattre des « défis qui attendent le pays », en particulier « l’égalité sociale et réelle ». On se demande à quoi ressemble l’égalité sociale et… irréelle. L’écologie punitive avait rendez-vous avec l’économie dirigée et l’étatisme généralisé. Il a été aussi question d’une nouvelle « forme de démocratie », d’un « contrat de gouvernement » face à l’extrême droite et au… libéralisme (sic). Décidément, la gauche française reste la dernière en Europe à ne pas avoir encore compris les changements dans le monde. Pour le grand malheur des Français.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Les-pendules-a-l-heure/article/L-union-ecolo-gauchiste-ou-comment-achever-la-France-du-moins-ce-qu-il-en-reste

Vos commentaires

  • Le 19 avril à 08:10, par Banon En réponse à : L’union écolo-gauchiste ou comment achever la France (du moins ce qu’il en reste…)

    Effectivement, c’est le drame français.Faire croire que la France a une politique libérale sauvage et que la solution collectiviste extrême va sauver le pays.Je vois dans la vogue persistante pour l’idéologie marxiste un problème d’éducation, d’une part.En effet on n’enseigne plus l’histoire, et en particulier du totalitarisme marxiste et de la liste sans fin de ses exactions et de ses aberrations économique s.Il n’y a pas eu, en France, en particulier, de déstalinisation des esprits.
    D’autre part, nous payons toujours le prix de l’entrée des ministres communistes dans le gouvernement de la libération, et le champ d’influence que celà leur a ouvert dans l’administration du pays.Les communistes français, bien que en petit nombre, gardent une aura positive dans les medias, qui attendent toujours avec gourmandise leur opinion sur les problèmes du pays et du monde.Ils restent des interlocuteurs dignes d’écoute.Pas étonnant que cette idéologie,aux idées totalement dévaluées par l’épreuve de la réalité, retrouvent une certaine fraîcheur dans l’esprit des jeunes générations, élevées sans mémoire, et biberonnées à la religion écologique

  • Le 19 avril à 15:25, par Fredy Gosse En réponse à : L’union écolo-gauchiste ou comment achever la France (du moins ce qu’il en reste…)

    ce qu’est encore plus grave c’est que la culture" dominante française est un mélange de marxisme revanchard et utopiste Vert ... les médias , les films , l’Education Nationale , sont les promoteurs de la VERITE .Le résultat constaté c’est que la Droite Traditionnelle ,par électoralisme, n’ose plus affronter les idées de la Gauche écolo ou pas et que les malheureux qui essaieraient ,sont ostracisés et sortis du monde Politique acceptable . comment faire ? je n’ai pas de réponse tant les français se sont construits une idéologie qui les mènent droit dans le mur et je ne parle même pas du problème identitaire ou l’assimilation n’est plus possible vu le nombre et le mépris que notre société inspire aux non assimilés..

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière