Pour la liberté économique et la concurrence fiscale

Faire un don

Menu


Pour la liberté économique et la concurrence fiscale


fr.irefeurope.org

Accueil > Publications > Articles > Vaccination : 35 Français tirés au sort valent plus que les experts et les (...)

Vaccination : 35 Français tirés au sort valent plus que les experts et les élus

Le gouvernement va toujours plus loin dans la démagogie et la déresponsabilisation

lundi 4 janvier 2021, par IREF

C’était une annonce d’Emmanuel Macron faite fin novembre, tombée dans l’oubli et ravivée par l’échec de la campagne vaccinale à peine débutée : 35 Français tirés au sort vont suivre et juger la stratégie de vaccination contre le Covid 19.
Tirés au sort, pas vraiment puisque ce « collectif de citoyens » sera choisi de manière à représenter le mieux possible les Français et leurs différentes opinions quant au vaccin.
L’exécutif justifie cette idée saugrenue par une volonté « d’associer plus largement la population » à la campagne de vaccination.

Pourtant, il s’agit plutôt d’une véritable stratégie de fuite de responsabilités. En nommant ainsi au hasard des Français qui n’ont rien demandé, le gouvernement s’évite de faire face à celui qui peut vraiment juger de sa politique : le Parlement, qui est, lui, démocratiquement élu. Une fois de plus, les institutions républicaines sont bafouées. Pourquoi dire que ce collectif permet de mieux associer la population à la campagne vaccinale, quand le gouvernement est déjà responsable légalement devant l’Assemblée, élue par le peuple ?
Tout simplement car cela lui permet de reléguer au second plan les personnes compétentes sur le sujet, en leur préférant un conglomérat d’opinions citoyennes, certes valables dans la société civile, mais sans valeur démocratiquement.
Contrairement à la Convention citoyenne pour le climat, ce comité citoyen ne devra pas proposer de mesures concrètes pour améliorer la campagne de vaccination française. Il devra plutôt faire remonter les appréhensions et opinions des Français auprès du Cese, le Conseil économique, social et environnemental.
Les décideurs politiques comptent donc sur trente-cinq Français pour comprendre les opinions de 65 millions. Bon courage aux membres du comité, qui seront chacun responsable de près de deux millions de leurs compatriotes. Autrement dit, chacun d’entre eux sera supposé avoir sensiblement le même profil que deux millions de Français. Une solution étrange, alors que la France est championne des divisions géographiques.
Emmanuel Macron choisit donc de passer outre les oppositions, en les mettant devant ce nouveau fait accompli : les idées de 35 Français tirés au sort valent plus que les mandats de députés élus par le peuple.

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/Vaccination-35-Francais-tires-au-sort-valent-plus-que-les-experts-et-les-elus

Messages

  • Covid19 ! voilà au moins un sujet d'actualité qui aura été débattu en long en large et en travers...
    Etait-ce pour masquer ses bricolages que le gouvernement s'est cru obligé de nous seriner chaque jour le détail des entrées-sorties, malades et décès ?
    Après la pagaille sur les masques avec l'inénarrable Sibeth incapable d'accomplir le geste technique (sic) ! Après la pénurie de tests, après l'accumulation des structures diverses et variées censées tenir la dragée haute à ce minus virus, nous nous retrouvons avec un record de lenteur au démarrage de la vaccination, démarrage assumé(je rigole) par Véran, lequel après un vraisemblable remontage de bretelles par qui vous savez, change de pied en affirmant à qui veut l'entendre que l'on va voir ce qu'on va voir dans un peu moins de pas longtemps.
    Les gesticulations incessantes de ce petit monsieur caractériel commencent à m'énerver. Pourquoi Macron(Jupiter !) ne libère t il pas ce pays de toute cette bureaucratie inutile et bouffe-budget ? N'est-ce pas un de ces paperassiers qui a pondu une directive en pas moins de 48 pages pour la vaccination dans les Ehpad ? Le pouvoir serait bien avisé de réduire la pesante verticalité qu'il nous inflige pour une meilleure efficacité !!!

    • Il ne fera rien tout, ce foutoir ca le dépasse. A sa décharge et c'est la seule, c'est qu'il ne peut tout gérer. Alors se battre contre le système sans contrôle des hauts-fonctionnaires, responsables de la complexité et inefficacité, c'est au-dessus de ses capacités. Et à moins de deux ans des élections, il va pas pendre des risques.

  • Mais pourquoi faire ? Il y a 577 députés et environ 320 sénateurs, élus et exerçant le pouvoir législatif, parfois, je vous l'accorde en se contentant d'enregistrer les décisions du président. Il m'a été donné de constater que certains ânonnaient mot pour mot les "subtils éléments de langage". Il n'empêche, ce sont eux qui sont la représentation nationale et ces petites convocations de particuliers - dont on peut légitimement se demander sur quels critères ils sont choisis - ne sont que des accès de démagogie de la part d'un pouvoir qui a perdu le Nord ou qui fait semblant...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lettre Libertés

Suivez les publications de l'IREF, inscrivez-vous gratuitement à notre lettre journalière