Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Secrétariat général de la mer : félicitations à Didier Lallement pour son nouveau poste

Secrétariat général de la mer : félicitations à Didier Lallement pour son nouveau poste

par
132 vues

La France possède une des façades maritimes les plus importantes au monde. C’est pour cela qu’elle est dotée d’un secrétariat d’Etat chargé de la mer, dirigé par Hervé Berville. Il s’occupe de sauvetage, de surveillance, de signalisation, d’administration, des métiers de la mer, des secteurs du loisir et du patrimoine, de ce qu’on appelle “l’économie bleue” et enfin de la protection de l’environnement et des énergies renouvelables maritimes. La liste pourrait probablement être réduite en libéralisant correctement le secteur, mais certaines missions sont parfaitement justifiées.

Dans le même temps, nous possédons un Secrétariat général de la mer, le fameux SGMer, créé en 1995, qu’il ne faut pas confondre avec la précédente administration. Sa mission est de contrôler, évaluer et coordonner la politique maritime du gouvernement. Son action est donc centrale et pour le diriger, il fallait trouver quelqu’un qui soit rompu à toutes les formes de négociations, un haut-fonctionnaire capable de faire preuve d’une grande diplomatie. C’est pour ces raisons que l’ancien préfet de Police de Paris en quête d’un poste, Didier Lallement, vient d’être nommé pour diriger cette institution.

Cette administration, dont l’intérêt peut nous laisser suspicieux, est, au contraire, parfaitement utile puisqu’elle permet à l’Etat de recaser un haut-fonctionnaire dont il ne savait que faire… Qu’importe si cela va à l’encontre du besoin de sobriété administrative que devrait s’imposer tout gouvernement.

La réalité, c’est que nous assistons à un jeu de chaise musicale népotique. Le statut de la fonction publique ne permettant pas le licenciement sans faute grave (et encore), l’Etat a l’obligation de recaser à chaque fois ses agents, bien entendu, sans que le poste puisse être considéré comme moins élevé que le précédent… C’est aussi ce que l’on appelle le principe de Peter, une des plaies de l’administration publique.

4 commentaires

Laurent46 28 septembre 2022 - 4:57

La république la plus taxée au monde et parmi les plus endettés qui n’a plus les moyens de soigner même ceux qui ont travaillé et cotisé toute leur vie mais qui a les moyens d’offrir des voies dorées à tous ses copains même incompétents, c’est ce qui a été dit et ce quel que soit leur âges pour obtenir une rente Républicaine hors normes. Pour cela, les moyens existent.

Répondre
Almaviva 28 septembre 2022 - 7:06

C’est donc un encouragement à ne pas faire grand chose, puisque, pour se débarrasser de vous, on vous mute avec une promotion !! Merci pour les contribuables !

Répondre
Guillot 28 septembre 2022 - 7:10

Cette nomination nous semble d’autant plus inacceptable que le préfet Lallemand qui selon Wikipedia est âgé de plus de 66ans, a commencé sa vie professionnelle en 1981doit bénéficier d’une retraite à taux plein; alors un poste de secrétaire général de plus c’est manifestement trop.

Répondre
Golfenberg 28 septembre 2022 - 11:23

« Quelqu’un qui soit rompu à toutes les formes de négociations, un haut-fonctionnaire capable de faire preuve d’une grande diplomatie ».

Il ne pouvait y avoir de candidat plus qualifié que l’Obersturmführer Didier pour ce poste où le sens du « contact » humain est primordial. Les porteurs d’un certain gilet de haute visibilité s’en souviennent encore avec émotion et, pour certains, la larme à un seul œil.
Comment notre Pays peut-il être remis sur les rails de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité avec la clique au pouvoir.
Je suis pessimiste quant à la suite des événements.

Répondre

Laissez un commentaire