Accueil » Pour Julien Aubert (LR), il faut rompre avec le consensus « néolibéral »

Pour Julien Aubert (LR), il faut rompre avec le consensus « néolibéral »

par IREF

Des nouvelles de la droite la plus collectiviste du monde. Dans une tribune publiée samedi dans le JDD, le député gaulliste du Vaucluse Julien Aubert appelle à rompre avec le « consensus néolibéral des années 90-2000 », à ne pas « diaboliser » Arnaud Montebourg, et à la nécessité d’avoir « un État stratège » pour réindustrialiser la France.

La réalité contredit pourtant les analyses du député LR. La France, c’est 64 % de dépenses publiques, 120 % de dettes, aucune privatisation d’ampleur, aucun recul de l’État dans l’économie, bien au contraire. Le consensus « néolibéral » ressemble fortement à du socialisme. De même, l’État stratège vanté dans la tribune s’est révélé incapable de réagir à la crise COVID, faisant même appel à Amazon. C’est d’ailleurs cet État stratège qui a fait fuir notre industrie à l’étranger, et il ne la fera pas revenir en claquant des doigts.

Monsieur Aubert, la France ne souffre pas d’un excès de « néolibéralisme » (terme qu’on aimerait voir défini), mais bien de son étatisme. Si la droite française souhaite se doter d’un programme efficace, cohérent, et surtout crédible, elle se doit d’adopter une ligne économique libérale.

https://www.lejdd.fr/Politique/le-depute-les-republicains-julien-aubert-en-2022-il-nous-faudra-rompre-avec-le-consensus-neoliberal-4023468

You may also like

Laissez un commentaire