Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » Marion Maréchal s’est-elle inspirée des travaux de l’IREF ?

Marion Maréchal s’est-elle inspirée des travaux de l’IREF ?

par
677 vues

L’interview que Marion Maréchal vient d’accorder au Journal du dimanche est une agréable surprise. Tête de liste Reconquête aux élections européennes de l’année prochaine, Marion Maréchal fait des appels de pied aux élus LR. Elle veut aussi se démarquer de la droite classique française, étatiste et interventionniste. C’est très probablement la raison pour laquelle elle annonce de vraies propositions libérales dans cette interview. « Le travail doit payer plus que l’assistanat », affirme-t-elle d’emblée. « Oui, nous défendons la liberté de vivre des fruits de son travail et de les transmettre à ses enfants que l’Etat ne vienne les spolier pour des services publics dégradés ou une politique d’assistanat ou le gouffre social de l’immigration massive ». Concernant l’inflation, elle affirme que « le pouvoir d’achat c’est d’abord ce que l’Etat ne vous prend pas » ! »

Elle parle de la spoliation exercée par l’Etat et de nos gouvernants qui préfèrent « empiler les aides et les chèques, creusant ainsi une dette abyssale, plutôt que d’engager de véritables économies sur la dépense publique et valoriser le travail face à l’assistanat. » Pour Marion Maréchal, « tous les partis proposent aux Français de leur rendre un peu de leur argent », alors qu’elle veut « leur en prendre beaucoup moins ». Record des dépenses sociales avec 32 % du PIB, gaspillages énormes de la politique de la ville, intermittents du spectacle, suradministrations et même le financement des syndicats, voilà d’autres sujets très sensibles que la candidate aux européennes n’a pas peur aborder. A-t-elle été inspirée par nos travaux et nos propositions ? Attendons de la voir à l’œuvre tout en espérant que son courage libéral ne disparaîtra pas à l’approche de la campagne électorale.

Abonnez-vous à la Lettre des libertés !

Laissez un commentaire

1 commenter

Koris 13 septembre 2023 - 6:13

Ces discours sont tellement éculés que même Macron lui avait emboîté le pas bien avant le covid. J’aimerai qu’elle nous livre des propositions concretes plutôt que des punchlines tièdes.

Répondre