Accueil » Les oligarques russes proches de Poutine envoient leurs enfants dans les pays de l’Occident « décadent »

Les oligarques russes proches de Poutine envoient leurs enfants dans les pays de l’Occident « décadent »

par Nicolas Lecaussin

Ils veulent la fin de l’Occident « décadent » mais ils envoient leurs enfants étudier et vivre à l’Ouest. On apprend tout cela dans une remarquable enquête d’Agnieszka Legucka et Bartosz Bieliszczuk intitulée : « Kremlin Kids: The Second Generation of the Russian Elite »

Par exemple, Ekaterina Vinokourova, la fille du ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, qu’on voit régulièrement dans les médias ces jours-ci, a reçu la majeure partie de son éducation à l’étranger. Lorsque Lavrov était ambassadeur de la Russie auprès de l’ONU, Ekaterina a fréquenté la Dwight School à New York. Elle a ensuite étudié les sciences politiques à l’Université de Columbia et l’économie à la London School of Economics.

Elizaveta Peskova, la fille du porte-parole de Poutine Dmitri Peskov, a grandi en France. Une autre fille de Peskov, Nadya, est aussi citoyenne américaine. L’un des garçons de Peskov, Nikolay, a grandi à Londres, puis est retourné en Russie et a travaillé pour Russia Today, la chaîne du Kremlin. Le deuxième garçon, Deni, vit à Paris.

Les filles du camarade Sergei Zheleznyak qui dirige le parti de Poutine, Russie Unie, ont étudié en Suisse et en Angleterre, à Londres. Anastasia a été étudiante à The American School In Switzerland (TASIS), où une année d’études coûte environ 63 000 francs suisses. Elle a poursuivi ses études à l’Université Queen Mary et au King’s College de Londres. Toujours à Londres, elle a même travaillé pour la… BBC. Alexandra, la fille du député Piotr Tolstoï, un autre (très) proche de Poutine, a récemment été admise à l’université de Yale. Tolstoï a son propre talk-show sur Channel One, où il ne manque jamais une occasion d’attaquer les États-Unis et l’Occident. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en Pennsylvanie, le fils aîné du député de la Douma (et faisant parti du cercle intime de Poutine), Alexander Remezkov, a poursuivi ses études à l’Université Hofstra de Long Island. Le deuxième fils a étudié au Malvern College en Angleterre et sa plus jeune fille vit à Vienne.

Alyona Minkovski, la fille de la députée Irina Rodnina, vit à Washington D.C. Elle est diplômée de l’Université de Californie. Petr, le fils d’Alexandre Joukov, le premier vice-président du Parlement russe, a étudié à Londres. Lyubov, la fille du vice-Premier ministre Alexander Khloponin, a étudié à la London School of Economics. Alexander, le fils de l’ancien ministre de l’Éducation et des Sciences Andrei Fursenko, a également étudié à l’étranger et vit maintenant aux États-Unis. La fille de Boris Gryzlov, ancien président du parlement et membre du Conseil de sécurité, a obtenu la nationalité estonienne.

L’arrière-petit-fils du ministre des Affaires étrangères de Staline, Viaceslav Molotov, et fils de l’actuel député Viaceslav Nikonov, a la nationalité américaine. Vyacheslav Nikonov apparaît souvent dans des talk-shows pour parler de « la politique hostile des États-Unis envers la Russie ».

Andrey Yakunin, le fils de Vladimir Yakunin, directeur général des chemins de fer nationaux, est titulaire d’une maîtrise en économie et en mathématiques et d’un EMBA mondial de la London Business School et de la Columbia University Graduate School of Business.

Avec près de 11 milliards de dollars, Gennady Timchenko est le sixième homme le plus riche de Russie. Les trois enfants du propriétaire du groupe Volga vivent en Suisse.

Maria Zakharova, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, déteste tellement l’Occident qu’elle s’est mariée à New York.

Ce n’est qu’une partie de la liste de ceux qui, dans l’entourage de Poutine, passent leur temps à critiquer l’Amérique et l’Europe tout en faisant profiter leurs enfants de l’Occident. Ils dépensent des millions de dollars pour eux alors que dans leur pays, la Russie, le salaire moyen n’est que 650 dollars par mois.

You may also like

3 commentaires

Dudufe 25 mars 2022 - 11:20

Ils sont un peu comme les Islamistes qui méprisent les mécréants occidentaux mais qui n’hésitent pas à utiliser leurs inventions ,leurs technologies et leurs fabrications pour commettre leurs crimes.L’utilisation d’arcs et de flèches seraient beaucoup moins efficace.

Répondre
Obeguyx 25 mars 2022 - 2:31

Je suis bien d’accord avec vous Nicolas. Il serait aussi grand temps de parler de NOS oligarques qui ne font pas dans la dentelle, non plus. Il faudrait parler aussi de ces politiciens de gauche riches comme « Fafa » qui sont une honte pour notre nation et qui verrouillent tout le « système ».

Répondre
Favre 27 mars 2022 - 5:04

Et que font les élites algériennes
Lire le livre de l ancien ambassadeur en Algérie xavier driencourt

Répondre

Laissez un commentaire