Faire un don

Nos ressources proviennent uniquement des dons privés !

anglais
Accueil » L’élection du président de la commission des Finances devrait susciter des tensions entre la majorité et la France insoumise

L’élection du président de la commission des Finances devrait susciter des tensions entre la majorité et la France insoumise

par
74 vues

Depuis 2007 et l’élection de Didier Migaud à la tête de la commission des Finances de la Chambre basse, la coutume veut que le poste soit confié au candidat de l’opposition et non plus à celui de la majorité. Or, selon les projections par groupes parlementaires, c’est celui de la France insoumise qui devrait être le premier groupe d’opposition en termes de nombre de députés.

Le parti de Mélenchon a déjà fait fuiter quelques noms de candidats comme ceux d’Éric Coquerel, député de Seine-Saint-Denis, d’Aurélie Trouvé, économiste, qui devrait être élue dans ce même département, ou encore d’Hadrien Clouet, sociologue, originaire de Haute-Garonne.

Sauf que rien n’oblige la majorité à choisir le président de la commission des Finances au sein du premier groupe d’opposition étant donné qu’aucune règle écrite n’existe en la matière. Le nom de Valérie Rabault, ancienne rapporteur général du budget et membre du groupe PS, est ainsi fréquemment cité.

Les combinaisons politiques pourraient faire élire un autre candidat que le mélenchoniste. En 1986, par exemple, le candidat officiel du RPR, Bernard Stasi, avait été battu pour l’élection de la présidence de la commission des Affaires étrangères par Roland Dumas à la faveur du soutien des députés FN et de la fronde d’une partie des députés de la majorité.

Après avoir échoué à devenir président de la République puis Premier ministre, Mélenchon pourrait bientôt subir une troisième défaite. De quoi attiser encore sa colère.

4 commentaires

JEAN LUC RIVIERE 20 juin 2022 - 6:48

LFI a 72 élus, la Rassemblement National 89. LFI ne sera pas le premier parti d’opposition

Répondre
REMI 20 juin 2022 - 10:10

STRATÉGIQUEMENT ET TACTIQUEMENT…. LE PR2SIDENT DEVRAIT REVENIR AUX RÉPUBLICAINS….

Répondre
maxens 20 juin 2022 - 12:29

Melanchon, 72 ans (et il prône la retraite à 60 ans), 35 ans de mandat électoraux (toute sa carrière), aux frais du contribuable, et parmi les candidats à l’élection présidentielle, l’un, si ce n’est le plus riche des candidats, en ayant été élu moitié de sa vie….. Et certes beau parleur, mais des électeurs arrivent à voter pour lui ou ses acolytes…… Sérieusement, qui peux penser qu’il peut représenter le peuple français??? Les électeurs se renseignent ils un peu avant de voter????

Répondre
Obeguyx 21 juin 2022 - 8:43

Le président de la commission des finances sera de toute façon un « vendu ». Je prends le pari que ce ne sera ni un « LFI » ni un « RN ». Ce que je vois poindre, c’est une rentrée fort chaude. C’est sûrement à cause du changement climatique.

Répondre

Laissez un commentaire