Accueil » L’armée chinoise va prendre pied aux îles Salomon

L’armée chinoise va prendre pied aux îles Salomon

par Romain Delisle

Alors que le monde a les yeux tournés vers la guerre en Ukraine, l’Empire du milieu a discrètement signé un pacte de sécurité avec un petit archipel indépendant de 800 000 habitants situé dans l’océan pacifique : les Îles Salomon. Cet accord fait suite à la signature d’une lettre d’intention prévoyant l’envoi de forces de sécurité chinoises « pour protéger les infrastructures et l’ordre social ».

A la fin de l’année dernière, des émeutes antichinoises avaient éclaté aux Îles Salomon, des commerçants avaient été molestés et des magasins incendiés, la population semblant mal supporter la tutelle de Pékin sur le pays.

Dans une région du monde où ambitions chinoises et ambitions américaines viennent se heurter, la Chine s’était, jusqu’à présent, contenté d’appliquer une stratégie dite de la « langue de bœuf », visant à contrôler les îles autour de la mer de Chine, sur laquelle elle revendique une souveraineté territoriale.

Malgré la promesse, faite à l’époque de Barack Obama, de ne pas militariser les îles au sud de la mer de Chine, force est de constater que Pékin a choisi de dépasser ce cadre stratégique pour menacer directement l’Australie, alliée des américains, située à 1500 kilomètres à peine des îles convoitées.

Tandis que les élections générales sont programmées pour avoir lieu dans un mois, le premier ministre australien, Scott Morrison, a clairement indiqué que l’installation d’une base navale à deux pas de son pays consisterait à franchir une ligne rouge. Des propos qui rejoignent l’actuelle position américaine, sans qu’aucune mesure de rétorsion ne soit évoquée pour le moment.

You may also like

4 commentaires

REMI 29 avril 2022 - 8:55

Quand les pays NON ASIATIQUE, culturellement, que le système de penser et les « sortes » d’engagements, ne se conçoivent pas de la même façons avec les autres cultures dans le monde….
Lorsqu’un asiatique vous dit : OUI, cela veut dire NON…..etc
Les Asiatiques ne comprennent que LES RAPPORTS DE FORCES, … auxquels ils se mesures à travers les « stigmates » de leurs visages….
Le monde occidentale, n’a jamais intégré cette NOTION DE BASE et il pensent dans leurs candeurs, que la courtoisie diplomatique reste un facteur d’écoute et d’entente…
L’Europe s’effondrera en perdant toute son indépendance DANS LE MONDE, par sa suffisance égocentrique qui les décale de toutes ententes possibles, avec les autres….
AINSI S’ÉCRIRA L’HISTOIRE DE NOTRE DÉCADENCE….

Répondre
FRANCH 29 avril 2022 - 10:07

A quand la main mise sur la Nouvelle Calédonie sachant que les indépendantiste Kanak reçoivent des fonds du gouvernement chinois!

Répondre
REMI 29 avril 2022 - 10:08

J’ai 77 ans et je suis retraité; et j’ai eu à échanger longuement à de nombreuses occasions avec Monsieur Alain PEYREFITTE à Provins, dans sa villa, lorsqu’il finissait d’écrire son livre ; QUAND LA CHINE S’ÉVEILLERA… !
• Qu’en a retenu nos dirigeants et diplomates Français depuis toujours et encore aujourd’hui : RIEN… ?
Quel est le PREMIER pays dans le monde qui a reconnu diplomatiquement la Chine après le règne de MAO ?
• .. LA FRANCE …!
Quelles avantages La France en a-t-elle tirée ?
• AUCUN… !
Reconnaissance : Signe stratégique puissant qui n’a servi à RIEN, car la FRANCE est restée sur ses convictions. Diplomatiques sans colonne vertébrale ni affirmation d’elle-même…
Elle n’a pas su profiter de cette reconnaissance et nous en payons directement les conséquences…
• Ainsi et dans les faits : La France est la seule RESPONSABLE de sa MOLLESSE et de son manque de considération de la part de la Chine….Qui la considère « Molle » … !
L’Allemagne c’est affirmé, elle s’est fait respecter avec madame MERKEL entre autres… (exemple implantation de l’industrie Allemande en Chine, dont l’indsutrie automobile et de la santé….entre autres….)
• POURQUOI CE SUCCES ALLEMAND ?
J’ai eu à discuter avec des ministres et très hauts fonctionnaires à Pékin, (dont les ministres de l’industrie, de la santé et de la culture… et j’ai pu comprendre combien la France n’était considérée que comme un pays « Culturelle », mais qu’elle était TOTALEMENT hors du jeu en géostratégie, en économie et industrie…Il y avait de la « considération » diplomatique, mais pas de « certitudes partenariales » … Entre autres)
• EST-CE QUE LES FRANÇAIS PEUVENT LE COMPRENDRE EN ANALYSANT SES SEULS COMPORTEMENTS POLITIQUES ACTUELLES OU LA France NE S’AFFIRME PAS DANS UN LANGAGE ET UN COMPPORTEMENT DIPLOMATIQUE QUE LES CHINOIS PEUVENT ENTENDRE … ?
Je ne le crois pas… D’autant plus qu’elle s’affaiblit un peu plus au travers les acoords Européens qui sont souvent unilatéraux aux saules avantages de la Chaine : Exemple les pneumatiques, avec des normes no reconnues en Europe, qui entrent sur la marché Européen…. Cela serait impossible dans le sens :
• Europe. /Chine … POURQUOI ?
La France est trop sûre d’elle-même… (tel un coq de bruyère = Expression qui m’a été donné en chine : Ce coq est apparemment le plus beau… mais c’est tout.) et c’est ce qui la replace à côté des petites La France n’est reconnue par la chine que comme un MARCHE pour écouler ses produits
Monsieur Alain PEYREFITTE, n’est malheureusement plus parmi nous pour juger l’état de ses prédictions…
C’est dommage !

Répondre
Obeguyx 30 avril 2022 - 9:46

Je suis complètement d’accord avec Rémi. Depuis 1974, nous ne faisons que galvauder nos acquis, nos savoirs et notre compétitivité. Ce qui se passe aux îles Salomon me réjouit, car si les australiens (pithèques) sont désolés avec les « bideneries » à la clé, je ne peux que m’en féliciter et crier « hourra ! hourra !, ou comme aurait dit Daladier en catimini : « ah, les cons ! »;

Répondre

Laissez un commentaire